Comment améliorer ce qui importe vraiment: la qualité de vie, pas la longévité

Dr Sheri Colberg Ochs PhD

Dr Sheri Colberg Ochs PhD

Pendant de nombreuses années, je me suis concentrée sur les aspects du mode de vie et la gestion de la santé qui peuvent améliorer la qualité de vie, surtout quand on vit avec une maladie chronique comme le diabète, plutôt que simplement sur la longévité. Une grande partie de ma motivation est dérivée d’une expérience personnelle, celle de regarder ma grand-mère maternelle souffrir pendant six longues années d’incapacité sévère liée à des complications cardiovasculaires du diabète à partir de l’âge de 70 ans qui l’a laisse incapable de se nourrir ou de communiquer, alité, et avec presque aucune qualité de vie durant les six dernières années de sa vie. Vraiment, quel est l’intérêt d’être simplement en vie lorsque vous êtes entrain de vivre dans de telles conditions?
Ce sujet est venu récemment. Une nouvelle recherche publiée en ligne dans Diabetologia au printemps 2016 (1) a présenté des résultats montrant que l’espérance de vie et l’espérance de vie sans autonomie (avec 95% d’intervalle d’incertitude) à l’âge de 50 ans était de 30,2% et 12,7%, respectivement, pour les hommes avec le diabète, et 33,9% et 13,1% ans pour les femmes atteintes de diabète. Pensez vraiment à ce que ces estimations signifient: Si vous êtes une femme diabétique à 50ans, vous vous attendez à vivre presque jusuq’à 84 ans, mais probablement invalide en quelque sorte vers l’âge de 71 ans. Si l’invalidité est grave (comme dans le cas de ma grand-mère),alors c’est beaucoup d’années inutiles à vivre vraiment, pour ne pas mentionner le coût des soins pour une personne ayant une déficience médicale qui pourrait être un énorme fardeau pour votre famille et le système de soins de santé. Certes, cela est assez décourageant. La meilleure solution peut être de se concentrer sur ce que nous pouvons faire pour prévenir le handicap comme nous vieillissons plutôt que de vivre tout simplement plus, en particulier avec le diabète. Voici trois moyens prouvés pour améliorer votre qualité de vie avec le diabète (et probablement votre longévité):

L’exercice régulier et être actif physiquement
Même si vous avez déjà des problèmes de santé liés au diabète, comme la neuropathie périphérique, ce qui peut avoir un impact négatif sur la qualité de vie, l’exercice régulièrement peut aider. Dans une petite étude sur les personnes âgées atteintes de diabète et la neuropathie, l’engagement en seulement 8 semaines d’exercices d’aérobie à intensité modérée a été une pierre angulaire dans l’amélioration de leur qualité de vie. Plus de sensations dans jambes lourdes, moins de restrictions dans leurs activités de la vie quotidienne, de meilleures interactions sociales, et une plus grande durée de vie globale qualité-seulement après juste 8 semaines d’entrainement (2). D’autres types d’activités physiques ont des effets similaires et profondes sur la vie et la neuropathie (3), choisissez les activités que vous aimez faire le plus et commencer par celles-ci.

La marche, vélo, natation, aviron, activités aquatiques, des exercices assis, la danse, machines de conditionnement, et plus

Comment améliorer ce qui importe vraiment: la qualité de vie, pas la longévité

Mangez plus de fibres, qu’on trouve en abondance naturellement dans les aliments à base de plantes
Nous savons tous que nous devrions manger plus de fibres, mais où pouvez-vous en trouver (à part dans le Metamucil, qui n’a peut être pas les mêmes avantages pour la santé)? Cherchez-le dans les aliments à base de plantes, principalement les fruits, les légumes, les céréales, les haricots et les noix et les graines. Pourquoi les fibres peuvent-ils améliorer votre santé et la qualité de vie? Les fibres alimentaires et les grains entiers contiennent un mélange unique de composants bioactifs, y compris les amidons résistants, des vitamines, des minéraux, des composés phytochimiques et des antioxydants, qui sont tous essentiels à une vie saine. Un apport en fibres plus élevé contribue à prévenir ou à protéger contre la plupart des problèmes de santé qui peuvent diminuer à la fois la qualité de vie et la longévité, y compris certaines maladies gastro intestinales, la constipation, les hémorroïdes, le cancer du côlon, la maladie de reflux gastro-oesophagien, l’ulcère duodénal, la diverticulite, l’obésité, le diabète, l’accident vasculaire cérébral, l’hypertension et les maladies cardiovasculaires (4). Il conserve également les bactéries saines dans votre tube digestif, qui peuvent être bénéfiques pour la santé et même de prévenir l’obésité. Visez 50 grammes de fibres dans votre alimentation quotidienne pour une santé optimale.

Améliorer la qualité et la quantité de votre sommeil
Dormir mieux et dormir assez (7 à 8 heures par nuit pour la plupart des adultes) baisse le niveau d’insuline et peut aider à améliorer le contrôle du diabète; de la même manière, ne pas obtenir assez de bon sommeil peut rendre votre taux de glucose dans le sang beaucoup plus difficile à gérer efficacement. Quand vous prenez de l’âge, il peut être nécessaire de prendre un supplément de mélatonine pour vous aider à vous endormir et cela peut aider à améliorer le contrôle du diabète (5), mais l’exercice régulier certainement aide aussi. Donc essayez de faire quotidiennement de l’exercice pour optimiser
le sommeil.
Commencez par ces trois changements faciles aujourd’hui pour améliorer vos chances de vivre plus longtemps en toute autonomie. Rappelez-vous, il y a plus dans la vie que de vivre longtemps. Quel est l’intérêt de vivre plus longtemps si vous ne pouvez pas bien vivre et vous sentir bien chaque jour de votre vie? C’est vraiment votre
choix à faire parce que vous pouvez contrôler le résultat final.

Références

  1. Huo L, et al. “Burden of diabetes in Australia: life expectancy and disability-free life expectancy in adults with diabetes” Diabetologia 2016; DOI: 10.1007/s00125-016-3948-x.
  2. Dixit S, Maiya A, Shastry B: Effect of aerobic exercise on quality of life in population with diabetic peripheral neuropathy in type 2 diabetes: a single blind, randomized controlled trial. Quality of Life Research 2014;23:1629-1640
  3. Streckmann F, Zopf EM, Lehmann HC, May K, Rizza J, Zimmer P, Gollhofer A, Bloch W, Baumann FT: Exercise intervention studies in patients with peripheral neuropathy: a systematic review. Sports Med 2014;44:1289-1304
  4. Otles S, Ozgoz S: Health effects of dietary fiber. Acta Scientiarum Polonorum Technologia Alimentaria 2014;13:191-202
  5. Grieco CR, Colberg SR, Somma CT, Thompson A, Vinik AI: Melatonin supplementation lowers oxidative stress and improves glycemic control in type 2 diabetes. International Journal of Diabetes Research, 2(3): 45-49, 2013 (doi: 10.5923/j.diabetes.20130203.02)