Dix plantes pour faciliter le sommeil

l ne faut pas hésiter à prendre une bonne infusion de thym après lerepas.

Dix plantes pour faciliter le sommeil

Avoir un bon sommeil est essentiel au bien-être autant que le sport ou l’alimentation. Ce n’est pas tant la durée du sommeil mais plutôt sa qualité qui importe. Car si pour une raison quelconque votre sommeil est troublé, cela peut avoir des répercussions sur votre journée. Si en plus, ces troubles sont répétitifs et durent dans le temps, cela peut avoir des répercussions néfastes sur votre santé. Nous vous proposons dans cet article une variété de plantes naturelles dont vous pouvez vous servir pour faire des infusions ou tisanes et qui favorisent un sommeil paisible et de qualité.

La valériane
La valériane est une plante originaire des régions tempérées d’Europe et d’Asie. Elle pousse dans les milieux calcaires, les fosses humides et les berges des cours d’eau. Son usage remonte à Hypocrate durant l’antiquité et au moyen âge elle était déjà utilisée pour favoriser le sommeil et apaiser les angoisses. Elle a également des effets digestif, relaxant, anxiolytique et vermifuge. Elle est commercialisée en gélules de 100 a 1000mg, en extrait ethanolé, en teinture et en sachet d’infusion. Le dosage recommandé est entre 500 et 1000mg en gélules, 2 a 5 grammes en infusion. Elle doit être prise environ une demi-heure avant de se coucher. Sa consommation est déconseillée aux femmes enceintes. Il est également déconseillé de consommer la valériane et l’alcool simultanément.

L’aubépine
C’est une plante qui contient des flavonoïdes proches de ceux du raisin et qui ont pour effet de faire baisser le taux de cholestérol grâce à des propriétés antioxydantes. Elle a des effets antispasmodiques calmants et apaisants du rythme cardiaque. Elle est recommandée pour les cas de stress et d’angoisse pour son action sédative propice au sommeil. Il faut environ une cuillère à café de feuille d’aubépine pour une tasse. Laissez-la infuser pendant dix minutes et buvez votre infusion avant de vous coucher.

Le tilleul
Cet arbre si rependu et considéré comme banal est un trésor de bienfaits. La fleur de tilleul détend et favorise le sommeil. Elle intervient aussi pour modérer les courbatures et les douleurs dues au refroidissement. Il ne faut pas confondre la fleur de tilleul et l’écorce de tilleul qui elle a une action drainante. L’écorce est beaucoup plus connue sous le nom d’aubier de tilleul. Pour profiter de ces fleurs, il vous faut 3 à 5 feuilles pour une tasse. Laissez infusez 5 minutes environ et buvez.

La passiflore
La passiflore ou fleur de la passion doit son nom à un moine du XVIIe siècle. Au Pérou elle est encore appelée ‘’fleur des cinq blessures’’. Elle est traditionnellement utilisée contre la dépression et l’insomnie. En Allemagne elle est un sédatif agréé et est recommandée contre l’anxiété et l’insomnie légère. Elle facilite l’endormissement et procure un sommeil réparateur. Il faut une cuillère à soupe de fleur pour une tasse. Elle se prépare en décoction pendant deux minutes et se boit avant de se coucher.

La camomille
Elle est reconnue par l’OMS pour ses vertus apaisantes contre l’agitation nerveuse et l’insomnie mineure. Elle est consommée depuis fort longtemps sous forme de tisane, on lui attribue des vertus calmantes et sédatives. Ces effets sont dus à l’apeginine, une substance active contenue dans les feuilles de camomille. Pour jouir de ses bienfaits, laisser infuser une cuillère à soupe de camomille séchée dans l’eau bouillante.

La mélisse
La mélisse est une plante originaire d’Europe méridionale, d’Asie et d’Afrique du Nord. Elle est utilisée depuis plus de 2000ans. C’est une plante riche en calcium, phosphore, magnésium et potassium. Elle constitue une excellente source d’antioxydants, de vitamines A et C. Ses principaux effet sont sa capacité à calmer, détendre. Elle est donc très utile pour les fins de journée pour déstresser, favoriser la détente et le sommeil. Elle est d’une aide sans pareil pour les victimes de cauchemars ou d’insomnies à répétition. Elle peut être associé à la valériane, la griffonia simplicifolia et l’ashwaghanda. Elle est également très utile pour lutter contre l’acidité dans l’estomac. Pour bénéficier de ces bienfaits il est recommandé une à trois tisanes par jour. Pour une tisane il faut environ 1 à 5 grammes de plantes fraîches ou 10 grammes de mélisse séchée. Elle est disponible sous forme d’huile essentielle aussi pour favoriser la détente via des massages. Elle existe sous forme d’eau aussi. L’eau de mélisse est en faite un mélange de mélisse et d’autres plantes mais la mélisse est prédominante. Cette eau est excellente pour soigner les maladies de peau. Elle ne possède aucun effet secondaire connu.

Le houblon
C’est une plante grimpante et très haute de taille. Elle produit sur des pieds différents des fleurs mâles et des fleurs femelles. A cause de leur forme conique, les fleurs femelles sont appelées strobiles. Elles portent de petites glandes qui produisent du lupulin. C’est une poussière résineuse jaunâtre et aromatique qui procure à la plante ses propretés médicinales. Le houblon est diurétique, tonique, stimulant et narcotique. Ces qualifications font qu’elle constitue un remède contre le rachitisme, l’anémie, les faiblesses générales, contre l’insomnie, les dérangements nerveux accompagnés de trouble du sommeil. Pour soigner avec le houblon, on utilise soit les cônes, soit le lupulin. Pour soigner les insomnies, on prescrivait souvent de dormir sur des coussins remplis de cônes. On plaçait aussi ces coussins sur l’abdomen des tout petits pour soigner leur mal de ventre et les aider à s’endormir. Pour combattre l’insomnie, il suffit de prendre une tasse d’infusion ou de macération avant de se coucher. Pour préparer l’infusion, il faut 30g de cônes pour un litre d’eau. Laissez ensuite infuser 10 minutes et boire. La macération quant à elle, permet de conserver les principes volatiles de la plantes. Elle se fait pendant 12 ou 24 heures.

La fleur d’oranger
Elle est issue du bigaradier et a des vertus apaisante et relaxante. Elle possède des vertus déstressantes et peut servir d’antidépresseur. Sous forme d’huile essentielle, elle s’utilise pour des massages qui calment instantanément les nerfs et relaxe. Elle est également indiquée en cas de palpitations, de crises d’angoisse ou d’insomnie. Elle peut se consommer sous forme de tisane. On peut rajouter quelques feuilles dans une tasse de lait et boire avant de se coucher. Ou encore utiliser les huiles essentielles (l’huile essentielle de Néroli et l’huile essentielle de Petitgrain) extraites de la fleur d’oranger en diffusion atmosphérique ou les mélanger dans l’eau de bain.

La verveine officinale
C’est une plante herbacée annuelle assez haute et aux tiges velues. Sa floraison a lieu de juin à octobre et ce sont les sommités fleuries qui sont utilisées pour soigner. Le principe actif majeur de la verveine est la verbénaline iridoïde à laquelle la plante doit ses propriétés antinévralgiques. Par ailleurs elle contient des mucilages, des tanins, des mucilages, de la saponine qui permettent de lutter contre la fièvre et les symptômes inflammatoires. Elle agit sur la nervosité l’anxiété et le stress, apaise les tensions nerveuses et son effet sédatif aide à trouver le sommeil. La verveine officinale s’utilise sous plusieurs formes. Sous forme d’infusion, il vous faut ajouter de l’eau bouillante sur 1,5g de verveine. Laisser infuser pendant 5 à 10 minutes puis filtrer. Il vous faut boire deux à trois tasses par jour.
Sous forme de gélules, il existe des gélules à 100% de plantes dosées à 1380mg. Il suffit de 3 à 6 gélules par jour.
Sous forme d’huile essentielle, il suffit de 2 à 6 gouttes deux fois par jour dans 250 ml d’eau chaude.
Il faut cependant éviter de la confondre avec la verveine citronnelle qui elle est plus odorante mais moins riche en principes actifs.

Le rooibos
Encore appelé thé rouge, il est originaire d’Afrique du Sud et ne contient ironiquement pas de théine. Il est utilisé pour faciliter l’endormissement. Les principes actifs qu’elle contient sont les flavonoïdes, les tanins, les oligo éléments, l’huile essentielle. Elle se consomme généralement sous forme d’infusion à raison de deux à trois tasses par jour. Elle ne nécessite aucune précaution particulière mais elle tache naturellement les objets et les vêtements par sa couleur rouge.
On peut constater que la nature regorge de remèdes pour adoucir les nuits. Il n’appartient qu’à vous de faire votre  choix en fonction de vos gouts. Pour les troubles du sommeil qui durent dans le temps, il est préférable de recourir à un avis médical.