Sport

Quand un vélo n’est pas un vélo…mais plutôt un outil pour votre santé !

Dr Sheri Colberg Ochs PhD
Dr Sheri Colberg Ochs PhD

Pourquoi les gens sont-ils inactifs, particulièrement quand ils font du diabète et savent à quel point l’activité physique leur est bénéfique ? S’ils sont plus âgés, en surpoids ou obèse, arthritiques, ou souffrant d’un handicap physique, ils pourraient ne pas ne pas se sentir aptes à la marche comme exercice, et ils pourraient ne pas avoir un accès facile à d’autres types d’activités physiques. Ceci pourrait être tout particulièrement vrai pour les adultes avec des troubles nerveux dans les pieds ou des genoux arthritiques qui rendent la marche tout simplement irréalisable.

Adoptez dans ce cas le vélo comme activité sportive. J’ai pour ma part récemment eu l’opportunité d’essayer une version plage de Corratec Life Bike, (http://www.corratec.com/en/node/3365), spécialement conçu en pensant aux personnes âgées diabétiques et qui est vendu avec un dispositif conçu pour aider les plus sédentaires à remonter en selle, pour ainsi dire. L’idée est que les gens les pédaleront parce qu’ils sont spécialement conçus pour les adultes avec des soucis de santé. Les commandes, les jointures, le siège et la facilité à monter et descendre sont tous conçus pour permettre à l’utilisateur de se sentir plus en sécurité pendant qu’il pédale. En fait, ceci est le premier vélo conçu pour les individus en surpoids, ou peu habituées à pédaler.

En plus d’avoir des sièges confortables, ils sont conçus avec une assistance électrique qui peut être utilisée à tout moment pendant que l’utilisateur est en train de pédaler. Dès que vous rechargez leinement et l’allumez, vous pouvez contrôler le niveau d’assistance allant de “aucun” jusqu’à quatre différents niveaux, chacun augmentant le niveau d’aide que vous recevez. L’idée est d’atteindre les personnes qui pourraient être incapables de pédaler parce que ce serait trop difficile, en rendant le pédalage plus aisé.

La marche, vélo, natation, aviron, activités aquatiques, des exercices assis, la danse, machines de conditionnement, et plus
Quand un vélo n’est pas un vélo…mais plutôt un outil pour votre santé !

J’ai essayé le vélo dans différents conditions – terrain plat, par un rude vent contraire, montant certaines collines, descendant d’autres – et cela rend vraiment le pédalage plus aisé qu’il ne le serait autrement. Dès que je me suis débarrassé de l’idée comme quoi ce serait un peu comme tricher, j’ai réellement apprécié d’avoir cet élan d’énergie au bout de mes doigts (doigts ou orteils ? à vérifier) pour m’aider à gravir certaines collines ( collines ou élévation ? à vérifier ) et contourner en vitesse les obstacles sur mon chemin. Augmenter la puissance d’un niveau a été comme passer à un matériel deux fois plus léger, mais j’étais tout autant capable de maintenir ma vitesse en travaillant deux fois moins fort.
Je ne suis pas en faveur des scooters électriques parce que là tu ne pédale pas du tout, mais ces vélos sont différents. Ils vous assistent uniquement quand vous vous exercez vous pouvez choisir le niveau d’assistance, et faire les réglages sur le vélo pour le rendre plus difficile ou plus facile. Je vois très bien comment ceci pourrait marcher pour des personnes qui éviteraient de pédaler un vélo autrement, soit parce que c’est trop difficile pour eux ou cela représente trop de challenge. Avec un Corratec Life Bike, vous ne rencontrez jamais une colline (???) que vous ne pourriez gravir aussi facilement que vous le voudriez. En fait, en utilisant le mode assisté à différents niveaux, vous pouvez maintenir le même rythme cardiaque que vous auriez sur un vélo normal, mais tout en allant plus vite, même en grimpant une pente toute raide. Pour moi, une personne raisonnablement jeune, et plutôt apte et faisant régulièrement de l’exercice,je n’ai pas eu autant d’effort à fournir en pédalant ses vélos qu’en utilisant un vélo ordinaire, même quand je rentrais chez moi à vélo après une heure de piscine, mes jambes appréciaient vraiment le coup de main supplémentaire ! J’ai pu augmenter le niveau d’assistance quand mon genou droit me faisait mal, et ma douleur a ainsi disparu.

Est-ce là une réponse globale aux problèmes de santé ? Non, pour plusieurs raisons. D’un, car ces vélo son plutôt chers, probablement trois fois (voir plus) chers que bon petit vélo ordinaire sans assistance électrique. Une autre raison est que bien que même en mode assisté de Corractec Life Bike, certaines personnes ont un équilibre précaire, une vision compromise, ou d’autre soucis de santé qui rendraient tout simplement la route sure pour eux sur quelque vélo que ce soit.
Pour ceux d’entre vous qui sont encore hésitants à se remettre au vélo pour quelque raison que ce soit, vous voudriez tenter le coup pour voir si cela vous aide à être plus actif.

Tout ce qui pourrait vous aider à devenir plus actif de manière régulière est une bonne chose, donc songez à investir dans un vélo pour « assister » votre retour à une meilleure santé par l’exercice.