Beauté Santé

Tout savoir sur le zona

Les dangers liés à la dépigmentation artificielle de la peau
Tout savoir sur le zona

Un grand nombre de maladies de la peau laissent des séquelles inesthétiques en plus de l’incommodité et des douleurs occasionnées . Tel est l’exemple du zona qui laisse des cicatrices, et taches noires et qui parfois porte atteinte à la sensibilité de la peau. Nous nous étendons aujourd’hui sur le zona, ses origines et symptômes mais aussi de surtout comment lutter contre.
Le zona est une maladie qui affecte l’organisme et dont les ravages sont directement visibles sur la peau. C’est e une réactivation du virus de la varicelle appelée aussi virus VZV (Varicella Zoster Virus ou Virus Varicelle Zona). C’est une infection très douloureuse mais aussi très contagieuse. Les symptômes courants sont une sensation d’irritation, des démangeaisons ou des brûlures sur la peau.

Les causes du zona 
Le virus de la varicelle est la seule cause de l’infection au zona car le virus VZV qui atteint 95% des enfants ne disparait pas totalement chez la personne avec guérison. C’est ce même virus qui se réactive chez l’adulte. En ce qui concerne les causes de la réactivation du virus VZV chez l’adulte, elles  restent encore inconnues en dehors du cas des personnes immuno-déficientes pour qui les défenses naturelles sont quasi inexistantes.

Les différents types de zona
Il existe quatre types de zona distinctifs de par leurs symptômes et leurs zones d’apparition.
Le zona intercostal : c’est le type de zona le plus fréquent mais aussi le moins dangereux de tous. Il se manifeste par des lésions cutanées ou par des irritations de la peau et plus particulièrement sur les côtes et au niveau de l’abdomen d’où son nom de zona intercostal. De plus, son virus se réactive et se développe dans les ganglions sensitifs d’un nerf intercostal.
Le zona ophtalmique : Plus rare et plus dangereux, le zona ophtalmique est le type de réactivation du virus de la varicelle à redouter le plus. Il se manifeste suite à la réactivation du virus VZV au niveau du ganglion de Gasser pour ensuite atteindre le nerf ophtalmique. Le zona ophtalmique affecte le pourtour de l’œil, la cornée et parfois même le front. S’il n’est pas traité dans les meilleurs délais, les irritations peuvent porter atteinte à la santé oculaire. Il est à prendre très au sérieux.
Le zona auriculaire : Il est lui aussi très dangereux car il affecte un nerf moteur qui n’est autre que le nerf facial. Le zona auriculaire est une manifestation du virus VZV dans le ganglion géniculé, il peut être source de paralysie faciale durant sa réactivation. Sa particularité est qu’il se manifeste par de fortes douleurs aux niveaux des oreilles ainsi que l’apparition de plaques. Le zona auriculaire peut entrainer des acouphènes, des pertes d’équilibres ou des vertiges dues aux douleurs des oreilles.
Le zona généralisé : Tout comme son nom, le zona généralisé affecte l’ensemble du corps. Il est plus fréquent chez les personnes à l’immunité déficiente et qui sont atteintes de maladies graves. Le zona généralisé fait apparaitre des plaques éruptives sur l’ensemble du corps et est aussi très douloureux.

Quels sont les symptômes du zona ?
Le zona se reconnait suite aux éruptions cutanées apparentes chez la personne affectée, cependant nombreux sont les signes annonciateurs de la maladie et auxquels il faut porter une certaine attention. Parmi les symptômes décelés, il y a une légère fièvre qui se manifeste durant la réactivation du virus VZV. A cela s’ajoute les douleurs, les picotements et les sensations de brulures de certaines parties du corps. Quand le virus est vraiment réactivé apparaissent les lésions cutanées qui se présentent sous forme de petites vésicules en plaques. Ces vésicules sont hypersensibles et renferment un liquide qui est à l’origine de la transmission de la maladie qui est très contagieux. Les éruptions cutanées sont très douloureuses et doivent être soignées avec délicatesse.

Quelques remèdes naturels
Dès l’apparition des symptômes, il est primordial de consulter dans les meilleurs délais un médecin. Dans la mesure du possible, vous pouvez recourir aux remèdes naturels que nous vous proposons ci-dessous pour soulager le mal. Ces remèdes naturels ne font aucunement office d’un avis médical qui une fois encore est indispensable.
Remède aux huiles essentielles
30 gouttes d’huile essentielle de Niaouli
30 gouttes d’huile essentielle de Menthe Poivrée
30 gouttes d’huile essentielle de Tea Tree
30 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné
120 gouttes d’huile végétale d’Argan
Prenez un flacon vide et mélangez l’ensemble des huiles précitées et remuez jusqu’à obtenir une huile homogène.
Appliquez localement 4 gouttes du mélange sur les boutons et la zone douloureuse et renouvelez l’opération 8 fois minimum par jour jusqu’à disparition des symptômes.

Association du buis et de l’argile
Alternez les compresses de décoction de feuilles de buis et de cataplasmes d’argile : Le buis en compresses plusieurs fois par jour et l’argile en couches épaisses à laisser agir 1 à 2 heures.

Les bienfaits de l'argile sur la peau et les cheveux
Appliquez des cataplasmes d’argile pour soulager les brulures occasionnées par le zona

Baume du tigre pour soulager les douleurs liées au zona
Si votre zona est douloureux, le Baume du Tigre rouge donne parfois de très bons résultats pour soulager les douleurs résiduelles du zona. Vous en trouverez en pharmacie ou en magasin bio.
Le chou
Appliquez en cataplasme de plusieurs épaisseurs de feuilles de chou. Changez de feuilles 3 fois par jour.
Massage quotidien 
200 ml d’huile végétale
40 gouttes d’huile essentielle de cyprès
40 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
40 gouttes d’huile essentielle de Niaouli
40 gouttes d’huile essentielle de Ravintsara
40 gouttes d’huile essentielle de Lavande
40 gouttes d’huile essentielle de Vétiver
Mélangez toutes les huiles dans un flacon pour obtenir un mélange homogène. Utilisez cette huile en massage le long du trajet nerveux atteint, au moins deux fois par jour, en insistant bien pour faire pénétrer. Attention à ne pas mettre ce mélange dans les yeux ou sur les muqueuses.

Bain apaisant
Dans votre bain, ajoutez 4 gouttes de chacune des huiles essentielles suivantes : arbre à thé, niaouli, géranium rosat, ravintsara et cyprès, le tout dilué dans 2 cuillères à soupe de base pour bain. Restez 10 minutes à 1/4 d’heure dans le bain, puis séchez-vous et appliquez sans attendre l’huile de massage décrite ci-dessus.

Le chlorure de magnésium
Le chlorure de magnésium peut aussi être très efficace pour traiter le zona.
– 20 g de chlorure de magnésium dans 1 litre d’eau, boire un petit verre toutes les 2 heures.

Le zona est une maladie qui affecte un grand nombre de personnes adultes. Chez une personne en bonne santé, les risques de réactivation sont faibles contrairement  aux personnes immuno-déficientes. Il peut être prévenu avec une bonne hygiène de vie et une alimentation légumineuse. Soyez préventif dès les premiers symptômes pour éviter une manifestation répandue et pensez à consulter un médecin au plus tôt pour des soins que vous pourrez aussi combiner avec les remèdes naturels ci-dessus.