Santé

Tout savoir sur la vitamine D

Tout savoir sur la vitamine D
Tout savoir sur la vitamine D

Les vitamines sont des substances organiques dont l’organisme a besoin pour son bon fonctionnement. Bien que nécessaires en faibles quantités, elles n’en demeurent pas moins essentielles. Nous prendrons donc le temps de les découvrir une à une afin de mieux contrôler leur apport dans l’organisme. Alors par quelle vitamine allons-nous démarrer notre exploration dans l’univers de ces compléments dont l’organisme ne peut se passer ? Puisque c’est la saison du soleil, nous vous proposons de commencer par la vitamine D, celle là même qu’on qualifie à juste titre de « vitamine soleil ».

La vitamine D essentielle à l’organisme

Encore appelée calciférol, la  vitamine D est une substance essentielle dans l’organisme puisqu’elle favorise l’absorption du calcium et du phosphore. Elle est donc  nécessaire pour une bonne santé des os et des dents. En fonction de l’âge et de la condition physique de chaque personne, un apport minimum en vitamine D est requis. Il est possible de fournir de à l’organisme de la vitamine D de trois façons possibles :

  • Les rayons du  soleil

L’appellation « vitamine soleil » vient du fait qu’une grande partie de la vitamine D s’obtient tout simplement en exposant son corps aux rayons du soleil. Voila sans doute pour vous une excellente raison de sortir en cette saison ensoleillée. Ayez cependant à l’esprit qu’une exposition permanente peut entraîner de graves problèmes de santé. D’une  façon générale, une exposition de trente minutes par jour est largement suffisante pour faire le plein de vitamine D. Cela dit le soleil ne brille pas durant toutes les saisons et parfois on a recours à des suppléments alimentaires.

Profitez de la "vitamine soleil" avec un large sourire
Profitez de la « vitamine soleil » avec un large sourire
  • Les solutions médicamenteuses

De nombreuses capsules et comprimés sont disponibles sur le marché pour apporter au besoin ce qu’il faut de vitamine D à l’organisme. Il est cependant préférable de consulter un médecin avant d’en consommer afin d’éviter les effets indésirables dus à des interactions avec d’autres médicaments ou des traitements particuliers. On retrouve également la vitamine D dans certains aliments même si la source alimentaire est relativement faible.

  • Aliments contenant de la vitamine D

La vitamine D est peu présente dans l’alimentation mais pas inexistante. On la retrouve notamment dans des aliments tels que le saumon, le maquereau, le hareng,  l’huile de foie de morue et d’autres aliments du genre. Eu égard à cette liste non exhaustive de sources alimentaires, il apparait évident que les personnes qui optent pour le régime végétalien sont susceptibles d’avoir une carence en vitamine D même si de façon générale, l’exposition raisonnable au soleil est suffisante. Une chose est sure, la carence en vitamine D est source de nombreux maux.

Quels risques en cas de carence en vitamine D ?

Plusieurs causes peuvent être à l’ origine d’une carence en vitamine D. On note principalement la faible exposition au soleil mais également le facteur âge (la capacité à absorber et synthétiser la vitamine D diminue avec l’âge), les troubles intestinaux et certaines maladies telles que la mucoviscidose. L’obésité peut être également une cause de carence en vitamine D car la graisse corporelle retient une bonne partie de la vitamine D et empêche sa circulation dans le sang. Dans le cas particulier des nourrissons, il peut il est possible sur recommandation d’un pédiatre de compléter par voie médicamenteuse l’apport en vitamine D pour les bébés nourris exclusivement au lait maternel. Ce dernier renferme en effet très peu de vitamine D.  Une carence en vitamine D peut entrainer de nombreuses maladies dont principalement le rachitisme chez les enfants et l’ostéomalacie chez les adultes. Le rachitisme se traduit par des retards de croissance, une mauvaise constitution osseuse et parfois des troubles de sommeil. Chez les personnes adultes l’ostéomalacie se manifeste par une fatigue musculaire, une déminéralisation osseuse et une certaine nervosité entre autres symptômes. La vitamine D est également essentielle pour prévenir de nombreuses maladies.

La vitamine D aide à prévenir de nombreuses maladies

Nous avons souligné plus haut la nécessite de la vitamine D pour la santé osseuse et dentaire. De ce fait, elle est recommandée pour prévenir les caries dentaires et certaines maladies telles que l’ostéoporose. Pour une action plus efficace, dans le cas particulier de l’ostéoporose, il est possible de l’associer au calcium à titre préventif mais également dans le traitement de la maladie. Des études ont également mis en exergue les effets bénéfiques de la vitamine D sur les personnes souffrant d’épilepsie et d’asthme. En ce qui concerne le cancer, des tests tendent à établir une corrélation entre la vitamine D et la prévention de plusieurs cancers notamment le cancer colorectal, le cancer du sein et celui de la prostate. Mais il faut remarquer que les résultats ne sont pas encore tout à fait formels à ce sujet, le cancer étant une maladie très complexe. En revanche en ce qui concerne le contrôle de la glycémie et la prévention des diabètes de type 1 et 2, l’apport en vitamine D est essentiel. On recommande également la vitamine D aux personnes dépressives et aux personnes susceptibles de développer une hypertension artérielle. Si la vitamine D apparait indispensable pour le bon fonctionnement de l’organisme, il est important de respecter son apport maximal tolérable (AMT) au risque de constater des effets indésirables.

Conséquences en cas d’apport excessif

La vitamine D a la particularité de se dissoudre dans les lipides (liposoluble). De ce fait, elle s’accumule facilement dans l’organisme et en cas d’apport excessifs, il est possible d’avoir une sensation de nausée, des céphalées, une fatigue généralisée et parfois des pertes de poids. Dans les cas extrêmes, en cas d’hypervitaminose, les conséquences sont autrement plus importantes. Cela pourrait conduire à une hypercalcémie ou causer des dommages sur le foie. En ce qui concerne les quantités, tout est fonction de l’âge, de la condition physique et des antécédents médicaux de chaque personne. Pour toutes ces raisons, il est préférable de recourir aux conseils de spécialistes avant de prendre des suppléments en vitamine D.

Nous espérons qu’après cet article, la « vitamine soleil » n’a plus aucun secret pour vous. N’hésitez pas à partager en commentaires avec nous toutes vos questions, apports et suggestions sur le sujet.