Dans L'assiette Santé Trucs Et Astuces

Quelques remèdes naturels contre la constipation

La consommation fréquente de fenouil ne présente aucun risque de toxicité pour la mère et son enfant
Quelques remèdes naturels contre la constipation

La constipation est un problème fréquent chez de nombreuses personnes. Elle peut causer des douleurs qui vont jusqu’à affecter la routine quotidienne du malade ou l’aliter. En général, on prend des laxatifs d’origine médicale qui résolvent le problème de façon ponctuelle. Il existe cependant des plantes dont la consommation permet de soulager la constipation et parfois de la traiter efficacement. Nous vous emmenons à la découverte de quelques uns de ces produits naturels.

Quand parle t – on de constipation?
La constipation est le retard ou la difficulté à évacuer les selles. Elle peut être occasionnelle ou chronique. On dit que la constipation est chronique lorsque le problème persiste au delà de 6 mois avec des symptômes assez marqués. Il existe deux types de constipation. La constipation de transit et la constipation terminale. Dans le premier cas, c’est le gros intestin qui se contracte peu et donc la selle descend difficilement. On parle d’un côlon paresseux. Dans le deuxième cas l’eau est insuffisante dans les selles, elles sont donc dures et sèches. Elles s’accumulent dans le rectum. Les deux cas peuvent se retrouver chez le même malade. Certains sujets sont plus enclins à la constipation que d’autres. C’est le cas par exemple des personnes âgées qui sont souvent sous médicaments, des femmes enceintes, des bébés nourris au biberon et des enfants. Quelque soit le patient, le meilleur traitement contre ce mal reste un régime riche en fibres, une grande consommation d’eau et une régularité dans l’exercice physique.

Les laxatifs de lest
Ce sont des laxatifs de masse. Ils sont constitués de mucilages et sont très doux pour l’intestin. Les fibres qu’ils contiennent se gonflent au contact de l’eau et produisent des selles molles. Leur volume enclenche le péristaltisme des intestins et fait avancer la selle vers le rectum. Il est conseillé de boire l’équivalent de 5 à 10 fois le volume de la quantité de laxatif ingéré. L’effet laxatif apparaît au bout de quelque jours. A titre de laxatif de lest on peut citer notamment les graines psyllium, les graines de lin, l’ispaghul, le frêne et la guimauve.

Les graines de psyllium
C’est une fibre naturelle soluble extraite de la graine du plantain. Elle est utilisée contre la constipation depuis fort longtemps en raison de ses propriétés laxatives. L’OMS  recommande les graines de psyllium pour traiter la constipation et restaurer la régularité du transit intestinal. Elles ont pour rôle de ramollir la consistance des selles et faciliter leur passage. Elles se révèlent également très utiles dans les cas d’hémorroïdes, de fissures anales, de diverticulite, pendant la grossesse, pendant une période d’alitement prolongée, après une intervention chirurgicale et dans bien d’autres cas. Elles n’ont pas d’effet stimulant sur le colon mais jouent plutôt le rôle de lubrifiant. 10g de psyllium suffisent pour100 ml d’eau. Il suffit de laisser tremper les graines dans l’eau tiède pendant un moment. Buvez ensuite le mélange avant qu’il ne s’épaississe. Pour éviter l’obstruction du tube digestif, il faudra boire un verre d’eau d’au moins 200ml. La dose d’infusion peut être augmentée progressivement jusqu’à l’obtention du résultat escompté.

Les graines de lin

La consommation des graines de lin stimule le transit intestinal
La consommation des graines de lin stimule le transit intestinal

Elles sont connues pour faire baisser le cholestérol ou soulager les symptômes de la ménopause. Mais ces graines possèdent d’autres propriétés pour l’organisme. Lorsqu’elles sont moulues et dissoutes dans de l’eau, leur consommation stimule le transit intestinal et hydrate les selles afin qu’elles soient évacuer plus facilement. La commission de l’ESCOP (European Scientific Coopérative on Phytotherapy) reconnait son efficacité contre la constipation chronique.  En complément il faut veiller à boire assez d’eau dans la journée.

L’ispaghul
L’ispaghul ou “plantain rose” vient du moyen orient. Les graines de cette plante ont la propriété de réguler le transit intestinal. Son pouvoir laxatif lui vient des enveloppes des graines. Elle est efficace contre la constipation chronique. Elles favorisent les mouvements de l’intestin pour évacuer les selles vers le colon. Pour soigner efficacement la constipation chronique, il est conseillé de prendre 3 à 10 cuillères à soupe par ou de poudre d’ispagul. Il faut ensuite boire assez d’eau pour éviter d’obstruer les voies biliaires. Notez que ce remède est fortement déconseillé aux asthmatiques.

Le frêne
Les feuilles de frêne sont d’un vert foncé et odorantes semblables à celle du thé vert. On peut sécher la feuille entière ou la monder pour éliminer la nervure principale. Il faut la sécher directement après la cueillette. On la consomme sous forme d’infusion. Elle facilite l’élimination et le transit intestinal. On peut le prendre de façon prolongée sans inconvénient. Il n’y a pas d’interactions ou d’effets indésirables connus. Une pincée de feuille sèche suffit pour 20 cl d’eau. Faites bouillir pendant 10 minutes, laissez refroidir et boire.

La guimauve
La guimauve est une plante d’une extrême douceur. Elle a une revêtement de velours et a une composition particulièrement riches en mucilage. Il est possible de la mâcher directement avec un bâton de réglisse ou de faire une infusion à partir de ses racines coupées en petit bout. C’est un laxatif doux et un bon anti-inflammatoire. Elle n’a pas de contre-indications connues.

Les laxatifs stimulants
Comme leur nom le désigne, ils stimulent l’intestin. Ils agissent directement sur la muqueuse intestinale et l’ensemble des mouvements péristaltiques. Ils réduisent la réabsorption d’eau et d’électrolytes dans le côlon. Ils sont irritants pour le côlon et sont utilisés en dernier recours. Ils sont fortement déconseillés pour les cas de constipation chronique. Leur prise ne doit pas excéder une quinzaine de jour sans l’avis d’un médecin.

La bourdaine
C’est une plante qui pousse dans les forêts humides d’Europe. Son écorce brune au ton très violacé est couverte de verrues très caractéristiques. C’est de cette écorce que provient le pouvoir laxatif de la bourdaine. Cet effet laxatif est très puissant dans l’écorce fraîche. Il ne faut donc pas employer d’écorce fraîche ou même fraîchement séchée. Il faut la sécher de façon prolongée sur plusieurs jours avant de la consommer. Elle a la propriété de stimuler les muscles intestinaux pour favoriser la circulation des selles dans le colon. Elle permet aussi d’hydrater les selles asséchées dans le colon et favorise ainsi leur expulsion. Il est également déconseillé au delà d’une dizaine de jours. L’associer à d’autres plantes adoucissantes est recommandé. Il faut 5g de bourdaine pour 200ml. Ensuite faire bouillir l’eau pendant une quinzaine de minutes et laisser reposer 2h de temps. Vous pourrez en consommer une tasse avant chaque repas.

Le séné
Les feuilles du séné sont originaire d’Inde et sont connues pour leurs propriétés laxatives. Elles accélèrent le transit intestinal, hydratent la selle et favorise ainsi leur défécation. Elles sont utilisées en cas de constipation occasionnelle et le traitement ne doit pas aller au delà de 10 jours. Pour une tisane de séné, il faut 2g de feuilles pour 200ml d’eau. Portez l’eau à ébullition, y jeter les feuilles et laisser infuser une quinzaine de minutes. Filtrer le breuvage et boire. C’est une infusion qui est recommandée avant de se coucher. Elle prend effet 10h après l’absorption pour agir. Elle peut être prise sous forme de gélules de poudre. La poudre est obtenue par cryobroyage. Ce procédé permet de conserver entièrement les principes actifs des feuilles.

L’Aloe Vera
Cette plante très répandue est très connue pour ses vertus thérapeutiques. La commission allemande E et l’OMS lui reconnaissent ce pouvoir laxatif. Les feuilles de cette plante sont en effet émollientes et laxatives. L’extérieur de la plante contient du latex qui est à la base de cet effet laxatif. Certes le latex est recommandé pour les constipations occasionnelles mais de façon continuelle, elle peut présenter des risques pour la santé. L’Aloe Vera serait adapté pour soulager les constipations occasionnelles.

L'aloès une plante aux multiples bienfaits
L’aloe vera possède des propriétés émollientes et laxatives

La rhubarbe
Elle est efficace contre les cas de constipation occasionnelle. Elle assure le fonctionnement normal de l’estomac tout en accélérant le transit de l’intestin. Elle agit comme un laxatif au niveau du gros intestin. Sa consommation n’est pas recommandé pour les femmes enceintes ou les enfants de moins de 10 ans. Pour obtenir une infusion de rhubarbe, 1,5g de racines séchées pour 200ml d’eau. Lorsque l’eau arrive à ébullition, laisser macérer ensuite les feuilles séchées dans l’eau une dizaine de minutes et boire l’infusion. Il est conseillé de boire cette infusion les soirs avant d’aller se coucher.

Voilà quelques plantes du quotidien qui peuvent vous aider à remédier à ce malaise. Selon que vous souffriez de constipation chronique ou occasionnelle, vous pouvez choisir parmi les deux catégories sus citées.  Pensez également à intégrer le plus possible de fruits et légumes dans votre alimentation quotidienne. Si malgré la patience et la consommation modérée de ces remèdes, le mal empire, il faudra consulter un médecin.