Santé

Quelques conseils pour soulager le mal de dos

Les habitudes du quotidien peuvent nous contraindre à adopter de mauvaises postures avec pour conséquences des douleurs plus ou moins aiguës dans le dos. Cela peut provenir également  d’un exercice sportif intense. Il s’agit d’un problème de santé assez répandu, souvent négligé. Plusieurs autres facteurs peuvent être à la base de douleurs dans le dos. Nous vous proposons dans cet article de définir exactement ce mal et de vous donner quelques conseils pour l’éviter ou le soulager.

Quelques conseils pour soulager le mal de dos
Quelques conseils pour soulager le mal de dos

Mal de dos: manifestations

Un mal de dos ou une rachialgie désigne toute douleur siégeant au niveau du rachis ( empilement d’os articulés appelés vertèbres) ou à proximité de celui-ci, quelles que soient l’origine, la nature et l’intensité de la douleur. Le rachis est le support du dos des vertébrés, notamment des mammifères. C’est sur la colonne vertébrale que sont fixées les côtes. Elle abrite la moelle spinale ou moelle épinière. En fonction de la localisation de la rachialgie, qui signifie « douleur du rachis », le long de la colonne vertébrale, on distingue différentes formes de mal de dos, il s’agit de :

  • Cervicalgie : quand la douleur touche la nuque et les vertèbres cervicales au niveau du cou. Ceci provoque une raideur du cou, ce qui empêche souvent d’effectuer des mouvements de rotation de la tête.
  • Dorsalgie : quand la douleur touche les vertèbres dorsales, au milieu du dos. Elle est ressentie depuis la base du cou vers la taille.
  • Lombalgie : quand la douleur est localisée en bas du dos au niveau des vertèbres lombaires (la partie inférieure de la colonne vertébrale). La lombalgie est l’atteinte la plus fréquente.

Quels sont les causes de ces différents maux de dos ?

Lombalgie :

La lombalgie est un mal de dos très fréquente et généralement sans gravité, touchant environ 80 % des personnes. Elle peut survenir à tout âge, avec une prédominance à l’adolescence et vers l’âge de 45-50 ans. Les métiers que nous exerçons, les positions ou postures que nous adoptons, peuvent faire apparaitre une lombalgie. Il est impossible de déterminer avec précision l’origine de ce mal.

En revanche, Il est possible de développer une lombalgie lorsque :

  • Vous travaillez longtemps dans une position assise ou dans une position debout.
  • Pour des raisons professionnelles, ou pour votre métier, vous avez besoin de soulever ou de tirer de lourdes charges. Ce point sollicite le concours des vertèbres dû à la poussée de la force qui est déployée sur l’objet à déplacer.
  • Vous êtes un travailleur dont le métier nécessite souvent que vous vous penchiez en avant ou que vous effectuez des torsions latérales du torse.
  • Vous êtes une femme enceinte, qui supporte un poids supplémentaire de 9 à 12 kg et dont les hormones relâchent les tissus musculaires (principalement à la région pelvienne pour faciliter l’accouchement, mais aussi aux alentours de la colonne vertébrale).
  • Vous faites partie d’une catégorie de personnes ayant des antécédents familiaux de dégénérescence discale, d’arthrose ou d’ostéoporose.

Une lombalgie peut être également  due à :

  • Une lésion à un muscle, un tendon ou un ligament

Un travail demandant beaucoup d’énergies, sollicitant des efforts physiques accrus et ou répétitifs peut engendrer des microlésions à un muscle, un tendon ou ligament. En général les personnes exerçant des travaux manuels ou des métiers physiques sont les personnes à risque d’avoir une lombalgie.

  • Une dégénérescence ou une hernie discale

Comme précédemment avec les lésions à tendon, une hernie discale étant une lésion atteignant le rachis, et caractérisée par le déplacement d’une partie d’un disque intervertébral hors des limites de sa situation normal, est une cause de la lombalgie. Les problèmes d’usures des disques inter-vertébraux en sont également.

  • Le glissement d’une vertèbre sur une autre vertèbre

Le glissement d’une vertèbre sur une autre vertèbre peut se produire suite à un traumatisme : tel qu’une chute ou un coup reçu dans le dos, etc.

  • Un « lien » gynécologique

En raison de règles douloureuses ou d’autres raisons gynécologiques, de nombreuses femmes développent périodiquement des lombalgies. L’origine des douleurs n’est donc pas la région lombaire, la douleur ne faisant qu’irradier la région des lombaires.

  • La vieillesse

Des problèmes courants de santé chez les personnes âgées peuvent générer des lombalgies comme l’arthrite (maladie inflammatoire, inflammation aiguë ou chronique, qui touche les articulations), l’arthrose (emaladie qui touche les articulations, elle traduit une dégénérescence du cartilage des articulations sans infection ni inflammation particulière.) ou encore l’ostéoporose ( caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l’altération de la microarchitecture osseuse.).

Si vous ressentez des douleurs liées à votre lombalgie et qui deviennent plus intenses la nuit, c’est peut être causé par une pression exercée par une inflammation, un organe malade voire une tumeur …Il est donc impératif de consulter rapidement un médecin pour connaitre la veritable cause ainsi que les solutions possibles..

Dorsalgie 

Les causes citées ci-dessus sont aussi à l’origine de la dorsalgie. Mais elle peut être également liée à une maladie cardio-vasculaire (infarctus, anévrisme de l’aorte, dissection de l’aorte), d’une maladie pulmonaire, digestive (ulcère gastrique ou duodénal, pancréatite, cancer de l’œsophage, de l’estomac ou du pancréas). Dans tous les cas lorsque vous ressentez des douleurs persistantes dans le milieu du dos, il est primordial de consulter un médecin.

Cervicalgie :

Plusieurs facteurs peuvent être responsables de la cervicalgie tels que : l’anxiété, les activités professionnelles ou sportives, les mauvaises positions, l’arthrose.

  • Au niveau de personnes plus âgées la cervicalgie est située habituellement plus bas. Les douleurs peuvent être plus ou moins prolongées. La mobilité du cou est diminuée et souvent douloureuse. Elles sont généralement liées à l’arthrose cervicale ;
  • Les cervicalgies chez un jeune adulte sont favorisées par des attitudes prolongées en flexion souvent liées à des postures inadaptées pendant le travail ou les loisirs.
  • Le torticolis qui survient souvent lorsque par inattention, nous adoptons une mauvaise posture durant le sommeil ou nous avons effectué un mouvement brusque. Le torticolis est alors un facteur de la cervicalgie.

Quelques Conseils 

Opter  pour une bonne posture au travail

  • Utiliser des chaises à dossier droit qui soutiennent mieux le bas du dos
  • Utiliser une chaise pivotante afin de minimiser les mouvements de torsion
  • Ajuster la hauteur de la chaise et/ou poser les pieds sur un petit support
  • Si vous travaillez avec un ordinateur, il convient de régler la hauteur de l’écran au niveau des yeux, permettant d’éviter des mouvements non désirés de la nuque

Préférer les sacs à dos et sacs qui équilibrent les charges sur les deux épaules à ceux ayant une seule anse

Pousser les objets lourds plutôt que les tirer

Accroupissez-vous en fléchissant vos genoux lorsque vous souhaitez soulever une charge de sorte que le dos soit bien droit et l’objet près du corps.

Pour les femmes, éviter autant que faire se peut de porter des chaussures à talons hauts

Porter des chaussures bien ajustées qui offrent un meilleur confort d’équilibre et sollicite moins des coupures de votre dos

Faire régulièrement de l’exercice et s’échauffer avant d’entreprendre une activité physique. Il s’agit du meilleur moyen de conserver la force et la souplesse du dos. Porter une attention particulière à la musculature de l’abdomen et du dos, qui soutient la colonne vertébrale.

Maintenir un poids santé ou perdre du poids si l’on a de l’embonpoint.

Se réserver des moments de détente.

Rester conscient de sa posture en tout temps. Le dos est bien droit, le regard droit, les épaules vers l’arrière

Voici quelques exercices simples et pratiques pour soulager le mal de dos.

Le mal de dos est un mal qui touche beaucoup de personnes et en fonction de l’endroit où nous ressentons la douleur correspond à un mal précis. Ce pépin physique est liée à plusieurs facteurs et sont parfois commun à notre vie, à nos activités professionnelles et il est important d’observer des règles préventives. Mais dans le cas de mal de dos persistant ou récidivant, il convient de consulter un médecin afin d’en explorer la cause et de mettre en place un traitement adapté. Avez-vous d’autres astuces pour soulager le mal de dos? Partagez-les avec nous en commentaires.

Toute l’equipe Shifa vous souhaite un bon mois de ramadan. Ne manquez pas notre magazine “spécial ramadan” specialement concu pour vous permettre de passer ce mois béni en excellente forme physique.