Les vertus médicinales du persil

Les vertus médicinales du persil

Les vertus médicinales du persil

Le persil est une plante connue depuis fort longtemps pour ses vertus aromatiques. Sa réputation fait d’elle la plante aromatique la plus utilisée en cuisine. Cependant l’étendue de ses bienfaits dépasse largement celle d’une simple garniture d’assiette. Non seulement, il est goûteux, mais en plus le persil a de nombreuses propriétés diététiques et médicinales. Après avoir fait leur découverte, vous ne vous en passerez plus jamais.

Les minéraux et vitamines du persil

  • Le Fer

Le persil est une bonne source de Fer pour l’homme et moins pour la femme. Non pas qu’il n’en apporte pas à la femme, mais les besoins en Fer de la femme sont supérieurs à ceux de l’homme. Donc l’apport du persil est beaucoup plus satisfaisant pour l’homme. Le Fer est important pour le transport de l’oxygène et la formation de globules rouges dans le sang. Il participe aussi à la synthèse de nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs.

  • Vitamine K

Qu’il soit déshydraté ou frais, le persil est riche de cette vitamine. La quantité de vitamine K apporté par le persil est beaucoup plus satisfaisante pour la femme que pour l’homme. Cette vitamine est utile à la synthèse de protéine, la fabrication des os et à la coagulation sanguine. Si vous êtes sous anticoagulant, vous ne pouvez prendre qu’une quantité infime de persil, notamment comme assaisonnement.

  • Vitamine C

Le persil frais est une source de vitamine C. Rappelons que le rôle de la vitamine C dépasse celui d’un composé antioxydant. Elle contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus elle favorise l’absorption du fer végétal. Par ailleurs, elle favorise la cicatrisation.

  • La Manganèse

Le persil déshydraté constitue une source de Manganèse. Ce minéral participe à plusieurs processus de l’organisme en tant que coenzyme.

Principes actifs du persil
Les principes actifs présents dans le persil sont tous des antioxydants. Rappelons que les antioxydants sont des composants qui luttent contre les effets des radicaux libres dans l’organisme. Les herbes fines en contiennent autant que les fruits. Cependant quelques feuilles au déjeuner ne suffiront pas à profiter des bienfaits de ces éléments actifs. Il faudra consommer des portions généreuses de persil. . Par exemple deux à trois cuillères à soupe de persil dans une omelette, un taboulé, une salade, une vinaigrette.
Les antioxydants qu’on retrouve dans le persil sont l’apigénine, la lutéine et le bêta carotène.
·
La lutéine et le bêta carotène : ils sont disponibles dans le persil frais et font partie de la famille des caroténoïdes. Ce sont de puissants antioxydants. De plus à poids égales, le persil a une quantité importante de ces antioxydants comparé à la plupart des fruits et légumes.

L’apigénine : l’apigénine est un flavonoïde reconnu pour ses effets antioxydants, antimutagène et anti cancérigène. Son taux d’absorption varie d’un individu à un autre. L’apigénine contribue d’autre part à la régulation du glucose sanguin et est donc conseillé pour la santé du foie.

Le persil contre les mauvaises odeurs
Si vous êtes victimes de mauvaises haleines ou de gaz désagréables au niveau du colon, le persil pourra vous débarrasser de ces odeurs. Il capture les composés sulfurés dans la bouche et dans le colon et masque ainsi les mauvaises odeurs. Cette astuce est particulièrement valable lorsque vous consommez l’ail ou ses dérivés. Faites infuser quelques feuilles de persil et utiliser l’infusion pour vous gargariser la gorge et vous rincer la bouche. Ou encore mâcher simplement un brin de persil.

Vous pouvez rajouter des feuilles de persil à vos jus, smoothies ou autres boissons du quotidien

Vous pouvez rajouter des feuilles de persil à vos jus, smoothies ou autres boissons du quotidien

Le persil pour détoxifier votre organisme
Grâce à ses vertus diurétiques et dépuratives, le persil nettoie naturellement les reins et favorise l’élimination des toxines. Ses agents antioxydants font de lui un bon antibactérien et un bon anti-inflammatoire. Il est une aide non négligeable pour lutter contre l’acné, les tâches sur la peau ou autres problèmes cutanées courants. Une recette simple pour vous aider, faites bouillir un bouquet de persil dans 1l d’eau. Laisser refroidir et buvez un verre de la décoction chaque jour pendant une ou deux semaines.

Le persil, un catalyseur digestif
Le persil est anti-flatulence et carminatif. Ce qui fait de lui un facilitateur de la digestion, un apaisant pour soulager les ballonnements, coliques et gaz intestinaux. De plus il protège les reins en empêchant la formation de calculs rénaux. Pour faciliter la digestion et vous éviter les gonflements dus aux flatulences, vous pouvez prendre quelques feuilles de persil que vous laisser infuser dans une tasse d’eau bouillante. Vous buvez l’infusion après chaque repas. Votre digestion n’en sera que plus douce.

Le persil pour réguler le cycle menstruel
L’un des composants du persil est l’apiol, ce qui lui confère des propriétés emménagogues. L’apiol agit sur l’appareil circulatoire et sur les muscles lisses, permettant ainsi la stimulation du flux sanguin dans la région pelvienne et l’utérus. Voila pourquoi le persil est recommandé en cas d’aménorrhée ou dysménorrhée, afin de rétablir le cycle menstruel perturbé tout en apaisant les douleurs qui lui sont liées. Il vous suffit juste de boire une ou deux tasses d’infusion au persil durant vos menstruations.

Le persil comme anti-galactogènes
Généralement les médecins interdisent une grande consommation de persil aux jeunes mamans. C’est justement parce que le persil ralentit ou stoppe la montée de lait. Elles ne doivent donc pas en consommer au-delà de quelques feuilles en assaisonnement. Mais elles peuvent y avoir recours en cas d’engorgement laiteux ou pour aider au sevrage. Pour le sevrage, vous pouvez boire régulièrement des tisanes de persil, la production de lait s’arrêtera progressivement. Pour les engorgements, plongez des feuilles de persil dans l’eau chaude. Poser ensuite un cataplasme à base du mélange sur les seins.

Conseils sur l’utilisation du persil
La meilleure façon de profiter des bienfaits du persil est de le consommer frais. Séché ou congelé, il peut perdre de nombreuses propriétés curatives et nutritionnelles. Il faut également une consommation quotidienne et de quantités généreuses.
Vous pouvez le prendre en thé ou en jus. Pour le thé, ajouter deux cuillères à soupe de persil frais dans une tasse d’eau bouillante. Laisser reposer un moment et filtrer avant de boire. Vous pouvez boire deux verres par jour.
Vous pouvez rajouter des feuilles de persil à vos jus, smoothies ou autres boissons du quotidien. Cela facilitera la consommation et vous pouvez en profiter à n’importe quel moment de la journée.

Les herbes fines en général, et le persil en particulier sont plus connus pour leur pouvoir d’assaisonnement. On vient de comprendre qu’elles peuvent apporter beaucoup plus à l’organisme si on prenait la peine d’en consommer quotidiennement et en quantité plus importante. Bien qu’il soit bénéfique pour la santé, le persil ne suffira pas à lui seul a améliorer votre santé de façon significative. Il faut veiller à avoir une alimentation saine et équilibrée.