Dans L'assiette Santé

Les vertus de l’huile d’olive

Les vertus de l’huile d’olive
Les vertus de l’huile d’olive

Nous entendons souvent parler de l’huile d’olive comme une huile haut de gamme sans trop savoir pourquoi. Certains l’adoptent tout simplement parce qu’elle est relativement plus chère que les autres huiles proposées par l’industrie alimentaire.  D’autres sont conquis par son odeur particulière. Mais beaucoup ignorent à quel point la consommation de l’huile d’olive peut être bénéfique pour la santé.

Pour éviter le mauvais cholestérol

La croyance populaire associe l’huile au mauvais cholestérol. Mais vous seriez surpris d’apprendre que l’huile d’olive n’est pas source de mauvais cholestérol. En fait, elle très est riche en polyphénols. C’est un acide gras mono-insaturé qui permet à l’organisme de se défendre contre les radicaux libres porteurs du mauvais cholestérol.  Les polyphénols permettent donc une substitution des acides saturés par des acides non saturés et favorisent ainsi la destruction du mauvais cholestérol au profit du bon cholestérol. En plus des polyphénols, l’huile d’olive contient un taux élevé d’acide oléique. C’est un acide gras de la famille des Oméga 9. Il participe aussi à la destruction du mauvais cholestérol.

L'huile d'olive aide à éviter le mauvais cholestérol
L’huile d’olive aide à éviter le mauvais cholestérol

Pour limiter les risques d’inflammations et de maladies neurodégénératives

Grâce à l’oléocanthal qu’elle contient, l’huile d’olive se révèle être un anti inflammatoire naturel. L’oléocanthal est également utilisé dans la fabrication de l’Ibuprofène mais pour permettre de venir à bout de douleurs chroniques. Par ailleurs, des études menées par des chercheurs américains de l’université de Louisiane,  ont prouvé que la présence d’oléocanthal dans le sang stimulait la production de protéines et d’enzymes clés essentielles à l’élimination de la protéine bêta-amyloïde principale responsable des maladies neurodégénératives, notamment la maladie d’Alzheimer. La conclusion est que l’huile d’olive atténue les risques de démence. Les chercheurs préconisent également l’adoption d’un régime méditerranéen en prévention de la maladie d’Alzheimer.

Un aide-mémoire naturel

Selon une étude italienne menée par le docteur Caborsso à Bari, l’huile d’olive s’opposerait au déclin cognitif chez les personnes âgées. L’étude a été menée sur un échantillon de 278 personnes âgées de 65 à 84 ans. Ces personnes ne présentaient aucun dysfonctionnement neurologique et ont été soumis à un régime méditerranéen. Les personnes ayant consommé le plus d’huile d’olive ont présenté une meilleure capacité de mémorisation et de rappel. Cette propriété serait due aux acides gras contenus dans l’huile d’olive. Ils favorisent une bonne circulation sanguine et aident le cerveau à bien fonctionner.

L'huile d'olive est un  aide-mémoire naturel
L’huile d’olive est un aide-mémoire naturel

Un soin préventif contre le cancer

En règle générale, les cellules cancéreuses lorsqu’elles meurent, entrent en apoptose. Il s’agit d’une sorte de suicide en quelques heures.  Une équipe de chercheurs composée d’Onica LeGendre, Paul Breslin et David Foster, ont choisi d’étudier les effets de l’oléocanthal sur les cellules cancéreuses (prostate, sein, pancréas) et non cancéreuses, in vitro. Il a été observé qu’en présence de l’oléocanthal, les cellules cancéreuses meurent en 30 minutes au minimum. Dans le même temps, l’oléocanthal n’a aucun effet sur les cellules saines.  L’hypothèse à laquelle le groupe de chercheurs a abouti est que l’oléocanthal pénètre les cellules cancéreuses et s’attaque à leur lysosome. Elle détruit peu à peu leur lysosome, ce qui affaiblit totalement la cellule cancéreuse et amorce sa destruction définitive. Ce ne sont là que des résultats embryonnaires mais elles ne font que confirmer que la consommation d’huile d’olive peut être extrêmement bénéfique pour les personnes atteintes de cancer.

Un bon remède contre les maladies cardiovasculaires

La richesse en acide oléique de l’huile d’olive lui confère des propriétés bénéfiques pour le cœur. En éliminant le mauvais cholestérol elle permet de réduire considérablement le risque de maladie cardiovasculaire. Rappelons que les maladies cardiovasculaires sont causées par l’accumulation de mauvais cholestérol dans l’organisme. Ce mauvais cholestérol s’attaque ensuite au foie, au cœur et à d’autres organes vitaux. Pour prévenir ces dommages sur l’organisme, il est préférable d’adopter un régime à l’huile d’olive. A titre d’exemple, les crétois, reconnut comme étant les plus grands consommateurs d’huile d’olives, ont un taux de mortalité par maladie cardiovasculaire inférieure de 95% aux américains.

L'huile d'olive est un bon remède contre les maladies cardiovasculaires
L’huile d’olive est un bon remède contre les maladies cardiovasculaires

Un allié contre le diabète et l’hyperglycémie

Comme nous le savons tous, le diabète et l’hyperglycémie sont des maux que favorisent le mauvais cholestérol. Or l’huile d’olive permet d’éliminer ce mauvais cholestérol grâce à ces acides oléiques. Ces mêmes acides gras aident à réguler le taux de sucre dans le sang. L’huile d’olive est donc on ne peut plus recommandée aux diabétiques.

Un bon agent digestif

L’huile d’olive est une solution possible pour venir à bout de vos problèmes de digestion, de constipation et autres difficultés digestives. Elle stimule en effet la sécrétion de sels biliaires. Ce sont des laxatifs naturels qui permettent une digestion fluide des aliments. Il est recommandé, en cas de constipation passagère, une cuillère à soupe d’huile d’olive au réveil, à jeûn. L’huile d’olive réduit également le risque de reflux gastrique. Elle empêche l’absorption du cholestérol au niveau de l’intestin grêle grâce au sitostérol qu’elle contient. Mais elle favorise l’absorption de minéraux (fer, calcium, magnésium…). Enfin, elle permet de réduire les sécrétions pancréatiques. Loin d’être un inconvénient, cela permet au pancréas de se reposer. Surtout dans les cas de maladie impliquant la fonction pancréatique.

L’huile d’olive, un excellent anti-âge 

Les bienfaits de cette huile ne se limitent pas que dans le domaine thérapeutique. Elle intervient également dans le domaine des cosmétiques où elle participe à l’embellissement de la peau. Grâce aux antioxydants qu’elle contient (polyphénols, Oméga 9), l’huile d’olive est un excellent soin anti-âge. Elle permet un renouvellement des cellules vieillissantes. Par ailleurs, l’acide oléique, un des composant majeur de cette huile, est un bon agent hydratant. Cet acide gras permet à votre organisme de lutter contre les peaux sèches de façon durable. L’huile d’olive contient aussi une quantité remarquable de vitamines E source principale de protection contre les radicaux libres qui provoquent l’oxydation de la peau. De ce fait, l’huile d’olive constitue un bon allié pour la lutte contre certaines affections de la peau telles que l’acné, le psoriasis, l’eczéma séborrhéique.

Un atout pour vos soins capillaires

L’huile d’olive stoppe la chute des cheveux. Elle empêche la sécrétion de DTH hormone androgène dont la présence provoque la chute des cheveux chez certaines personnes. Elle hydrate bien la fibre capillaire et permet de lutter contre les poux et les pellicules. Vous pouvez la mélangez avec l’huile de coco, l’huile de ricin, l’huile d’argan ou l’huile de sésame. Pour favoriser la pousse des cheveux, vous vaporisez journellement un peu d’huile d’olive associée a une ou plusieurs des huiles sus citées sur votre cuir chevelure et vous massez légèrement. Vous pourrez constater les résultats après quelques semaines d’adoption de cette routine capillaire.

Vous connaissez désormais les vertus de la précieuse huile d’olive sur l’organisme. Pour en bénéficier préférez l’huile d’olive vierge ou extra vierge.  Si ce n’est pas encore le cas faites l’expérience de cette huile odorante et partagez vos impressions avec nous en commentaires.