L’ail pour réduire le risque du cnacer

L'ail pour réduire le risque du cnacer

L’ail est souvent utilisé dans la cuisine et principalement dans l’assaisonnement des plats. Il est un antibactérien, antifongique et antiviral. Il tire ses propriétés de ses composés soufrés, qui agissent comme des antioxydants et sont utiles au cœur. Il purifie le sang et diminue donc le risque de formation de caillots sanguins, de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral (AVC), de cancer de colon, de l’estomac ou la prostate.

Add Comment

Click here to post a comment

4 × 1 =