Santé

Le foie : cet organe indispensable

Le foie : cet organe indispensable
Le foie : cet organe indispensable

Le corps humain est constitué de plusieurs organes qui travaillent en concert pour assurer la bonne santé d’une personne. S’il est possible de vivre aisément sans certaines composantes de l’organisme tels que la rate ou l’appendice, on peut difficilement se passer de nombreux autres. Ceux-là même qu’on appelle communément les organes vitaux. Nous détaillons pour vous dans cet article les fonctions essentielles de l’un de ces organes indispensables au bon fonctionnement de l’organisme : le foie. A quoi sert-il ? Quelles sont les habitudes à adopter pour assurer le maintien de cet organe vital ? Quels sont les symptômes d’un problème de foie ? Quelles sont les solutions possibles ? A travers ces importantes questions nous vous en apprendrons davantage sur l’organe indispensable qu’est le foie.

Un organe abdominal aux multiples fonctions

Le foie est situé sous le diaphragme dans le corps. Il est composé de deux lobes gauche et droite. Mais ce qu’il est essentiel de retenir en dehors de l’aspect anatomique, c’est que le foie est l’organe le plus volumineux du corps humain et qu’il assure trois fonctions principales

  • Epuration du sang

Quand nous ne faisons pas attention à ce que nous mangeons, c’est le foie qui s’en charge pour nous. Il a pour rôle de nettoyer le sang de toutes les cellules pouvant nuire au bon fonctionnement de l’organisme. Lorsque des médicaments sont ingérés, le foie a pour rôle de les neutraliser après qu’ils aient effectué leur action pour éviter leur accumulation dans l’organisme. En dehors de son rôle épuratif, le foie se charge de produire les facteurs de coagulation qui empêchent les hémorragies.

  • Fonction de synthèse des aliments

Le foie intervient dans le métabolisme des aliments principalement les glucides, les lipides et les protéines. C’est également le seul organe capable d’éliminer le cholestérol et de secréter la bile indispensable à l’appareil digestif.

  • Fonction de stockage

Le rôle essentiel des vitamines n’est plus à démontrer. En dehors de l’énergie qu’ils apportent, leur carence peut causer de nombreux dommages. Le foie s’assure pour cela de stocker bon nombre d’entre elles à savoir les vitamines liposolubles. Il s’agit principalement des vitamines A,D, K et E. Le foie a également en charge le stockage du glycogène.

Les règles d’or pour suivre un bon régime anti-cholestérol
Le foie a un rôle épuratif dans l’organisme.

Au regard de ses nombreuses fonctions, il est évident que sans le foie, l’organisme ne peut survivre. Aussi est-il important de le maintenir en bon état.

Prendre soin de son foie est vital

La santé et le bien-être sont étroitement liés à l’hygiène de vie et surtout à l’alimentation. Ce n’est pas sans raison qu’on dit des aliments qu’ils sont le premier remède. Pour conserver son foie, le plus important est de ne pas trop le solliciter. Le fait qu’il assure les fonctions épuratives n’est pas une raison pour ingérer des toxines fréquemment. Dans le cas de figure, l’alcool est la première substance qui peut endommager sérieusement cet organe vital. Aussi pour le maintenir en bon état, il est primordial d’éviter autant que faire se peut de consommer de l’alcool, des boissons gazeuses ou trop de sucre. Par ailleurs, faites des fruits et légumes vos alliés au quotidien et régulez vos apports en protéines et glucides. Dans la gamme des fruits et légumes alliés du foie, on cite principalement la pomme, le citron, l’orange, la tomate, le raisin et bien d’autres. Les fibres sont les seuls alliées sures pour maintenir l’organisme en bon état d’une façon générale. Toujours pour prendre soin de foie, il est recommandé de n’avoir recours à des solutions médicamenteuses qu’en cas de nécessité. Aussi, prenez l’habitude de ne consommer des médicaments que sur avis du médecin et dans les doses prescrites. En dépit de toutes les précautions, nul n’est vraiment à l’abri d’une maladie du foie et ce pour de nombreuses raisons.

Causes possibles de maladie foie

De nombreuses personnes pensent qu’invariablement, une maladie du foie est directement liée à l’abus d’alcool. Mais s’il s’agit là d’une cause fréquente, elle n’est pas la seule. Le mauvais fonctionnement du foie peut également résulter d’une hépatite virale, de l’obésité, d’une exposition à des drogues ou toxines ou encore de maladies auto-immunes. L’héritage génétique peut être également une cause de détérioration du foie. Par ailleurs, plusieurs cancers peuvent s’étendre à cet organe vital. Les différentes causes sus citées provoquent des lésions au foie qui peuvent s’étendre à un cirrhose ou à un cancer primitif du foie. C’est à dire que le cancer n’est pas une propagation des cellules cancéreuses d’un autre organe mais qu’il provient du foie lui même. Une maladie du foie peut engendrer d’autres complications notamment le saignement variqueux ou encore l’ascite. En cas de cirrhose avancée ou de cancer primitif du foie, le malade dispose de très peu d’alternatives. Pour cela, il est préférable de détecter au plus tôt un dysfonctionnement du foie afin de prendre les mesures appropriées.

Différences entre un foie sain et un foie cirrhosé
Différences entre un foie sain et un foie cirrhosé

Signes distinctifs d’une maladie du foie

On reconnaît plus ou moins facilement un dysfonctionnement de l’un des organes vitaux de l’organisme. Dans le cas du foie, les signes avant coureurs sont nombreux. Dans un premier temps quand la fonction de synthèse commence à être compromise, le malade est sujet à des nausées fréquentes et des vertiges. Ce sont des maux qui semblent anodins mais il est primordial de consulter un médecin en cas de nausées répétées. Un problème de foie peut également se cacher derrière des douleurs et inflammations abdominales. La jaunisse est l’un des signes caractéristiques d’un problème au foie. Tout le corps a tendance à prendre une coloration jaune, signe que la bile est secrétée à l’excès dans l’organisme. Ce symptôme en particulier est associé aux cas d’hépatite virale. L’excès de bile dans l’organisme provoque également des démangeaisons assez inconfortables. C’est la façon que l’organisme a de réagir face à une accumulation de toxines. Si vous ressentez continuellement fièvre, fatigue et faiblesses (vertiges), il peut s’agir d’un mal bénin ou d’une maladie du foie. Alors ne vous en remettez pas à l’automédication mais consultez au plus tôt un spécialiste. Si vous souffrez d’une maladie du foie, il peut arriver que vous vous retrouvez avec des hématomes soudains ou encore que vous saignez de plusieurs orifices sans raisons apparentes. A ce stade, il vous faut consulter impérativement. Les symptômes mentionnés dans cet article sont loin d’être exhaustifs et peuvent être des signes avant coureurs d’autres pathologies. Il appartient au médecin d’effectuer un diagnostic final.

En cas de dommage irréversible au foie, les seules issues possibles sont la transplantation et la mort. Bien que nul n’est vraiment a l’abri d’une maladie du foie, eu égard aux causes possibles, nous pouvons de part notre mode de vie préserver cet organe indispensable pour le maintien de l’organisme tout entier.