Santé

L’arthrite, remèdes et solutions alternatives

Quelques conseils pour soulager le mal de dos
L’arthrite, remèdes et solutions alternatives

L’arthrite est une maladie très souvent associée à tord à la vieillesse. En réalité, nul n’est à l’abri de cette affection, qui touche des personnes de tout âge. Elle existe en effet sous plusieurs formes. Pour certains la confusion règne surtout entre arthrite et arthrose. Nous allons donc dans cet article apporter des éléments de réponse clairs au sujet de  l’arthrite, causes et remèdes possibles.

Plusieurs types d’arthrite

Le terme  »arthrite » caractérise l’ensemble des affections qui affectent tout le système musculosqulettique (tendons, os, ligaments) et provoquent des douleurs sur celles-ci. Elle est accompagnée de production de substances appelées quinines qui détruisent progressivement les articulations. Autrement dit l’arthrite désigne les douleurs que vous pouvez ressentir au niveau de vos articulations. Il faut cependant la distinguer de l’arthrose, qui est aussi une affection des différentes jonctions du système musculosquelettique. L’arthrose est caractérisée par l’effritement des cartilages et est due en grande partie à la vieillesse. Une autre particularité de l’arthrose est que l’individu atteint a mal lorsqu’il effectue des mouvements tandis que dans le cas de l’arthrite les douleurs se ressentent au repos surtout dans la nuit.

Il existe diverses formes d’arthrite dont principalement.

  • L’arthrite aiguë : c’est une forme d’arthrite qui apparaît brutalement avec des douleurs, des rougeurs, des gonflements et des bouffées de chaleurs. L’exemple le plus connu est la goutte. Ses symptômes sont succeptibles de s’atténuer avec un bon traitement. Parfois certains malades peuvent voir leurs symptômes disparaître tout seuls.
  • L’arthrite réactionnelle : elle survient suite à une infection. Les symptômes se manifestent généralement au niveau des poignets, des doigts ou des membres inférieures. Les symptômes disparaissent généralement en quelques semaines
  • la spondlarthrite : elle est caractérisée par une inflammation au niveau de la colonne vertébrale et des articulations entre le bassin et le sacro-iliaques.
  • La polyarthrite rhizomélique : elle touche les articulations de racines de membres (épaules, hanches).
  • Maladie de Bouillaud : c’est une arthrite aseptique qui touchent les chevilles et les genoux. Elle est caractérisée par des douleurs qui passent d’une articulation à une autre en quelques jours. Ces douleurs sont intenses et de courtes durées. Elle peut provoquer chez le malade des complications cardiaques.
  • L’arthrite chronique : elle est prolongée sur une longue période (3 mois environ). On constate au niveau du membre atteint une inflammation qui peut aller jusqu’à le destruction du cartilage et de l’os.
  • L’arthrite chronique juvénile : c’est une variété d’arthrite qui touche les enfants de moins de 16 ans. Elle dure au minimum trois mois et survient de façon isolée, sans antécédent. Elle peut s’accompagner d’une élévation de température (maladie de Still) peut toucher une petite quantité d’articulation (forme mono articulaire) ou plusieurs articulations (forme poly articulaire).
  • L’arthrite gonocique : elle est due à un gonocoque présent dans l’articulation, les voies urinaires ou génitales. En général l’inflammation est aiguë, de courte durée et n’attaque qu’une seule articulation (mono arthrite aiguë). Cependant une poly arthrite est possible. Seul un diagnostic permet de déceler la maladie et le gonocoque responsable. Une bonne prise en main permet d’éviter la destruction des os.
  • L’arthrite rhumatoïde : elle est l’arthrite chronique la plus fréquente. Elle appartient à une variété de maladie auto-immune et touche essentiellement les femmes entre 35-55 ans. L’inflammation commence à l’intérieur des articulations et les détruit progressivement. Plusieurs zones peuvent être touchées en dehors de l’articulation concernée (poumons foie, muscles, cœur, ligaments, tendons).
  • L’arthrite microcristaline : cette arthrite est due à la présence de microcristaux dans l’articulation. Elle provoquent des douleurs aiguës importantes pouvant persister pendant plusieurs jours.
  • L’arthrite sèche : elle touche généralement les vieillards. Sa principale cause est la présence d’une ou plusieurs articulations abîmées.

Causes et symptômes de l’arthrite

Il n’existe pas de cause fondamentale pour l’arthrite. Tout dépend de l’individu, de son mode de vie ou de sa prédisposition génétique. Les causes se résument comme suit :

  • vieillissement
  • séquelles d’un traumatisme articulaire ou ligamenteux
  • obésité ou surpoids
  • les infections bactériennes ou virales
  • anorexie
  • prédisposition génétique

Les symptômes de l’arthrite sont plus spécifiques. Il s’agit de :

  • douleurs aiguës parfois chronique durant la nuit et pouvant vous empêcher de dormir
  • raideur ou difficulté de mouvement au réveil. Temps de déverrouillage nécessaire pour retrouver une mobilité normale.
  • gonflement de l’articulation
  • apparition de rougeur sur la peau au niveau de l’articulation
  • apparition de vague de chaleur au niveau de l’articulation
  • fièvre et fatigue dans certains cas.

Quelques remèdes contre l’arthrite

Les traitements médicaux contre l’arthrite sont spécifiques à chaque type d’arthrite. Cependant il existe des solutions alternatives qui peuvent vous soulager et vous aider à lutter contre la maladie.

  • Le chaud et le froid : ces deux extrêmes peuvent vous soulager de vos inflammations. Tout dépend de chacun. Certaines personnes sont plus sensibles au chaud et d’autres plus sensibles au froid. Vous pouvez appliquez une compresse chaude (saunas, serviettes chaudes, couverture chauffante, bouillotte) sur l’articulation qui vous fait souffrir pendant une trentaine de minutes. La chaleur dilatera les vaisseaux sanguins stimulera la circulation et réduira les spasmes musculaires.

Quant au froid, il réduira les enflures, et vous anesthésiera contre la douleur. C’est une opération à répéter deux fois par jour tout au plus.

  • Les huiles naturelles : pour apaiser vos inflammations, il vous est recommandé de consommer des aliments riches en oméga-3. vous pouvez les prendre en complément ou directement. Dans cette catégorie l’huile de poisson, l’huile de graines de lin et les fruits oléagineux sont vos meilleurs alliés. L’huile de foie de morue est également riche en oméga-3. elle ralentit la destruction du cartilage et réduit les inflammations et la douleurs. Les huiles de bourrache et d’onagre sont aussi très recommandées en raison de leur richesses en gamma-linolénique. Elles doivent être prise à des doses relativement importantes (1400mg/jour) pour atténuer votre douleur.
  • La capsaïcine : c’est un principe actif contenu dans les piments et qui leur donne leur côté piquant. Elle interfère avec les fibres du systèmes nerveux et interrompt de façon momentanée la douleur. Vous pouvez donc appliquer sur votre articulation une pommade à la capsaïcine. Elles sont généralement en vente libre lorsque la dose de capsaïcine n’est pas trop forte. Pour d’autres, une ordonnance médicale est nécessaire. Vous faites une application 3 à 4 fois par jour et les effets se feront ressentir au bout de 2 ou 3 jours.
  • Le gingembre : le gingembre a la propriété d’éliminer les substances inflammatoires des articulations. Elle peut donc contribuer à apaiser votre douleur. Pour cela consommer une demi cuillerée de gingembre en poudre ou 35g de gingembre par jour.
10 raisons de consommer du gingembre tous les jours
le gingembre a la propriété d’éliminer les substances inflammatoires des articulations.
  • Le Triptergium willfordii : il s’agit d’une plante chinoise très ancienne. Son nom courant est  »TwHF ». C’est une plante très toxique utilisée depuis des siècles en Chine pour traiter les douleurs les inflammations et les gonflements. Un médecin pourra vous aider à en prendre sans être exposé à un quelconque risque.
  • Les remèdes de la physiothérapie : cette branche de la médecine utilise des méthodes très particulières. Il s’agit des électrochocs et des ultrasons.En matière d’électrochocs, la plus courante est l’électro-simulation trans-cutanée. Il s’agit de disposer de petits électrodes autour de l’articulation malade et de lui appliquer de petit chocs électromagnétiques. Une seconde forme est l’électro-acupuncture. Les électrodes dans ce cas sont reliées à des aiguilles d’acupuncture. Ces aiguilles sont plantées dans les zones connues pour avoir un effet contre les douleurs articulaires. Les chocs électriques sont transmises par ses aiguilles.Les ultrasons quant à eux, soulagent les douleurs de l’arthrose. C’est une thérapie simple et sans effet secondaire.
  • L’exercice physique : contrairement à ce qu’on pourrait penser, les exercices physiques pratiqués correctement ont la capacité d’amoindrir vos douleurs. L’exercice physique renforce vos articulations et vous permet de garder un poids optimal. Si vous souffrez d’une arthrite ce n’est pas le lieu de prendre des graisses supplémentaires. Les pressions supplémentaires du surpoids aggravent vos inflammations.
Le jeûne procure une source d'energie insoupçonnée
L’exercice physique renforce vos articulations et vous permet de garder un poids optimal

Malgré le fait qu’il existe tous ces remèdes, il est préférable de prendre ses précautions pour éviter la maladie.

Quelques conseils de prévention contre l’arthrite

Dans un premier temps il est important d’avoir une bonne hygiène de vie. Cela permet de prémunir les problèmes liés à l’arthrite. Il s’agit

  • d’observer des temps de repos et de détente
  • adopter de bonnes postures
  • pratiquer des exercices de façons régulières et douces. Cela permettra de faire fonctionner les articulations tout en les renforçant et en les assouplissant.

Il est également important d’adopter une alimentation saine. Cela passe par

  • la consommation de produits frais et sains (bio autant que possible)
  • la limitation des aliments raffinés et des produits laitiers.
  • La faible consommation des aliment riches en purines et alcools.
  • Boire beaucoup d’eau.

De nombreuses personnes sont prédisposées pour plusieurs raisons à souffrir d’arthrite. Certes, le fait de connaître les remèdes qui pourront vous aider à y faire face, est un arme contre la maladie à venir. Il est préférable cependant de prendre des précautions dès maintenant pour éviter autant que faire se peut d’avoir à en souffrir.