Dans L'assiette Santé

Ces produits du quotidien dont la consommation est nocive pour la santé

Le sucre, cette drogue insoupçonnée
Ces produits du quotidien dont la consommation est nocive pour la santé

On ne s’en rend pas forcément compte mais certains produits qui font partie de nos habitudes quotidiennes présentent d’importants risques pour la santé surtout lorsqu’on en consomme à l’excès. Ce qui est bien souvent le cas. Pour votre santé et votre bien-être nous avons voulu dans cet article mettre un accent particulier sur ces produits et vous présenter quelques uns de leurs alternatives tout aussi efficaces et nettement bénéfiques pour la santé.

Les boissons gazeuses
Nous serons les premiers à admettre que ce n’est pas du tout facile. Les compagnies qui vendent ces boissons ont une puissante machine publicitaire à leur disposition. Pour la plupart d’entre nous, elles nous on fait croire au bas âge que ces boissons sont les meilleures choses imaginables dans ce monde. Elles n’ont certainement pas lésiné sur les moyens pour créer un monde féerique autour de ces breuvages. La triste réalité est bien loin du monde de Clochette ou des Schtroumpfs et ferait trembler de peur tout les vilains des contes et légendes.

Le Soda Contribue Au Vieillissement Accéléré
Les boissons gazeuses Contribuent Au Vieillissement Accéléré

En réalité, les boissons gazeuses

  • contribuent Au Vieillissement Accéléré
  • augmentent votre risque de développer le diabète de type 2
  • peuvent être source de maladies cardiaques
  • entraînent un gain de poids dans tous les domaines
  • peuvent causer de graves troubles du cerveau
  • Les canettes de soda sont recouvertes d’une résine qui peut être cause d’infertilité
  • Le colorant caramel dans certains sodas contient des produits chimiques cancérigènes

La liste est loin d’être exhaustive. Cela dit, malheureusement la consommation de ces boissons est pour la plupart ancré dans nos habitudes de telle sorte qu’une privation drastique causerait plus de dommages que de bienfaits. Pour un sevrage, progressif, nous vous recommandons donc de

  • Mélanger le soda avec de l’eau

Pour les habitués des boissons gazeuses, l’eau a un goût presque fade. Aussi, pour commencer, nous vous recommandons de mélanger le soda avec de l’eau. Commencez par moitié eau moitié soda et graduellement plus d’eau que de soda. Si vous avez malgré tout des difficultés à consommer l’eau simple, il y a d’autres moyens de la rendre savoureuse.

  • Ajouter de la saveur naturelle à votre eau

Vous désirez un breuvage à la fois sain et rafraîchissant? Voici une recette toute simple: de l’eau, le jus d’un citron bio, quelques feuilles de menthe et quelques glaçons. Cela compense agréablement le côté pétillant des boissons gazeuses. Vous êtes libre d’alterner au début de votre “sevrage” mais ayez à l’esprit que l’objectif final est d’arrêter totalement la consommation de boissons gazeuses.

  • Opter pour les jus de fruits naturels

Les jus de fruits naturels sont excellents pour la santé à bien d’égards. Choisissez le ou les fruits de votre préférence et réalisez vous même vos jus de fruits et sirops à la maison en privilégiant les produits bio. Avec cette alternative le changement se fera progressivement et vous vous surprendrez à préférer un jus de fruit ou un smoothie à un soda.

Si vous avez du cran pour vous désintoxiquer des boissons gazeuses, alors poursuivez et réduisez de façon générale votre consommation en sucre.

Le sucre cette drogue insoupçonnée

Quand on évoque le problème de la dépendance, on pense tout de suite aux drogues dures telles que la cocaïne, l’héroïne… Cependant, de nombreuses études ont démontré le caractère addictif du sucre. La consommation de sucre provoque dans un premier temps une hyperglycémie. Le pancréas réagit en secrétant plus d’insuline. S’en suit une hypoglycémie réactionnelle qui donne envie de consommer encore du sucre un peu plus chaque fois. De plus la consommation excessive de sucre entraine une stimulation des récepteurs du sucre sur la langue qui en réclament un peu plus chaque fois. Très vite, on se retrouve dans un cercle vicieux. Cependant, l’organisme a bien besoin de sucre pour fonctionner. Rassurez-vous il s’agit pas du même sucre. Le sucre dont il est question dans ce cas, c’est le glucose bien différent du sucre tel que nous le connaissons. Le glucose permet à l’organisme de produire l’énergie qui lui est nécessaire. Il provient du métabolisme des glucides que l’on retrouve dans les aliments tels qu les légumes, les fruits, les céréales, les légumineuses…notre organisme n’a pas besoin d’autres glucides que ceux-là. En revanche, le sucre industriel que l’on retrouve dans de nombreux produits du quotidien (soda, bonbons, biscuits…) n’est en réalité d’aucune utilité pour l’organisme mais en plus il peut avoir des conséquences alarmantes sur la santé. On pense notamment à la carie dentaire, le syndrome métabolique, le diabète et bien plus encore. Heureusement de nombreuses alternatives sont possibles. Voici quelques unes de nos recommandations

  • Le miel

Encore appelé le nectar des dieux, le miel est une excellente alternative au sucre raffiné. Véritable source d’énergie, il s’intègre facilement à diverses préparations culinaires et permet de sucrer délicieusement ses infusions. Petit bémol, son index glycémique (65) est presque aussi élevé que celui du sucre industriel (70). Il est donc forcement déconseillé aux personnes diabétiques et il est recommandé d’en consommer modérément.

Les vertus du miel
Encore appelé le nectar des dieux, le miel est une excellente alternative au sucre raffiné
  • La datte

Riche en vitamines et sels minéraux, la datte a également une forte teneur en sucre. A ce titre, elle peut être utilisée pour réaliser de la confiture ou sucrer diverses pâtisseries.

  • Le sirop d’agave

Extrait de l’Agava tequilana, le sirop d’agave est une excellente solution naturelle pour sucrer ses plats. Tout d’abord, il s’agit d’un produit naturel neutre. De ce fait, il s’intègre facilement à diverses préparations. Par ailleurs, il possède un index glycémique (15) nettement plus faible que celui du miel et donc plus faible que celui du sucre raffiné. Paradoxalement, son pouvoir sucrant est nettement supérieur. A titre comparatif, 50g de sirop d’agave = 150g de sucre. Au vu de toutes ces particularités, le sirop d’agave reste un produit relativement cher mais ne vous en privez pas si vous avez l’occasion d’en consommer.

  • Les fruits

De nombreux fruits sont très riches en sucre et peuvent être utilisés comme alternative au sucre industriel. Tel est l’exemple du raisin, de la figue, de l’ananas ou encore de la mangue. S’il est difficilement concevable de les utiliser pour sucrer des boissons, ils peuvent par contre être très utiles en pâtisserie. De plus les fruits sont d’excellentes sources de vitamines et de fibres pour l’organisme.

Voilà vous avez diminué, votre consommation de sucre. Il est temps de s’attaquer à l’autre poudre blanche, le sel.

Modérer le sel dans son alimentation

Le sel est la principale source de sodium dans notre alimentation, bien que le glutamate de sodium, condiment utilisé dans de nombreuses régions du monde, puisse aussi en apporter. La totalité du sel apportée par l’alimentation est en permanence absorbée dans le tube digestif pour rejoindre le sang. Le surplus est filtré et éliminé par les reins en même temps que la quantité d’eau nécessaire.

Le sodium gouverne, avec le potassium, tout l’équilibre hydrique de l’organisme ; règle la répartition de l’eau corporelle, les mouvements de cette eau dans l’organisme, les échanges entre l’eau intracellulaire (où se trouve le potassium) et l’eau extracellulaire. Cependant, bien qu’étant indispensable pour l’organisme, le sel ne doit pas être présent dans notre alimentation en de quantités trop importantes. En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un apport maximum de sel de 5g/jour chez l’adulte contre 2g/jour chez l’enfant. Mais cette recommandation n’est pas très souvent respectée. la plupart des gens consomment trop de sel, de 9 à 12 grammes par jour en moyenne, soit deux à trois fois l’apport maximum recommandé. Cette surconsommation de sel a pour impact des effets néfastes sur la santé notamment en favorisant le développement de nombreuses maladies. Si vous pensez être de ces personnes qui consomment abusivement du sel, voici quelques alternatives qui pourraient vous intéresser:

Modérer le sel dans l’alimentation
La surconsommation de sel a pour impact des effets néfastes sur la santé
  • Le sel de céleri
  • Les herbes aromatiques
  • Les épices
  • La sauce soja
  • Le gomasio
  • Le jus de citron
  • Le sel non raffiné

L’hypertension est un risque de santé suffisamment alarmant pour vous dissuader de la consommation excessive de sel. Suivant vos goûts mais aussi vos moyens, vous trouverez certainement de quoi remplacer progressivement le sel dans votre alimentation.
Notre alimentation joue un rôle indispensable sur notre bonne santé. Il est nécessaire de veiller à prendre des mesures pour qu’elle soit un bénéfice. Eliminer ou réduire la consommation de ces produits du quotidien est plus que nécessaire. Mais il ne faut pas non plus oublier de faire des activités physiques régulières. Si vous avez des questions, apports ou suggestions, merci de les partager avec nous en commentaires.