Santé

Bien vivre sa ménopause

L'important n'est pas quel âge avez vous mais plutot comment vous sentez vos
Bien vivre sa ménopause

La ménopause est un processus naturel chez la femme qui survient le plus souvent entre 45 et 50 ans. Loin d’être une maladie, elle se caractérise principalement par l’arrêt de production d’ovules et donc de la menstruation de la femme qu’on appelle désormais femme ménopausée. Voici pour vous quelques conseils pour traverser cette période délicate de la vie mais avant il est primordial d’en identifier les symptômes.

Les symptômes de la ménopause

  • Les bouffées de chaleur

Durant la ménopause, les premiers symptômes à apparaitre sont les bouffées de chaleur et elles atteignent 8 femmes sur 10 dès l’âge de 48ans. Elles sont dues à la chute de la sécrétion des œstrogènes qui interviennent dans la régulation de la température corporelle. Les bouffées de chaleur  peuvent être pénibles et très inconfortables car elles s’accompagnent de sudation excessive et de vertiges. Ces bouffées on une durée variable et peuvent survenir plusieurs fois par jour ce qui occasionne quelques incommodités.

  • La prise de poids

A la ménopause, les risques de prise de poids augmentent de façon considérable. La chute des œstrogènes favorise la prise de poids car le métabolisme ralentit dans son fonctionnement quotidien et facilite ainsi la formation de la graisse et la surcharge pondérale du ventre. Le changement de rythme du métabolisme amplifie les compulsions alimentaire avec une envie démesurée de sucrerie et de gras.

  • La sécheresse vaginale et les cystites

L’appareil génital féminin contient de nombreux récepteurs d’œstrogènes qui à la ménopause reçoivent à peine la moitié de la production antérieure. Ce changement entraine une sécheresse vaginale inconfortable chez les ménopausées. Environ 20 à 40% de femmes ménopausées s’en plaignent. Cette sécheresse entraine aussi des  cystites chez la femme ménopausée car les organes génitaux et la vessie perdent de leur souplesse et de leur humidité face à la baisse hormonale.

  • La baisse de la libido

Chez certaines femmes (environ 7 sur 10), la ménopause peut se manifester par une baisse de la libido résultant de la sécheresse vaginale et les cystites font que la femme ménopausée ressent tout le temps une impression incommode qui se manifeste par un manque d’envie de sexualité.

  • Le vieillissement accéléré de la peau

Autre symptôme de la ménopause, le vieillissement accéléré de la peau qui est causé par la chute hormonale qui tarit ainsi les sécrétions sébacées. Ceci réduit le contenu en collagène du derme qui protège et hydrate la peau. Le processus de vieillissement de la peau est ainsi accéléré chez la femme ménopausée deux fois plus que durant le processus normal.

  • La fatigue/l’insomnie/ la dépression

La chute des hormones entraine un sentiment de fatigue à la ménopause, il est très souvent accompagné d’angoisse et de stress. La femme ménopausée est brusquement en fragilité émotionnelle où mélancolie et morosité se mêlent. Tous ces sentiments sont susceptibles d’entrainer des troubles du sommeil et une dépression si la transition n’est pas bien gérée.

  • La mutation de la voix

La voix mue en fonction de la période qu’on traverse (de l’enfance à la vieillesse). Cependant, durant la ménopause, la voix féminine si douce tend à se masculiniser. Ce changement comme tous les autres est dû à la chute des hormones féminines ovariennes et à l’évolution d’autres hormones: les androgènes. La voix devient un peu plus grave mais ce symptôme touche environ une femme sur cinq.

Comment bien vivre la ménopause

Pour bien vivre la ménopause, il faut être préventive dés la pré-ménopause qui commence à 40ans. Ainsi, allant du régime alimentaire aux activités physiques de nouvelles résolutions devront se faire pour le bien-être de la femme ménopausée. Le métabolisme subissant un changement aura forcément de nouvelles attentes, des besoins sanitaires mais surtout une très bonne hygiène de vie pour faire face à toutes ces incommodités et préparer  la vieillesse par la même occasion. Pour bien vivre la ménopause, faites attention aux trois choses suivantes : une bonne alimentation, la pratique d’activités sportives et un bien-être idéal.

Quel régime alimentaire durant la ménopause ?

Il a toujours été recommandé de suivre une bonne alimentation au quotidien. A la ménopause la recommandation passe à l’exigence. En effet, la femme ménopausée est très fragile face à la baisse des œstrogènes, la capacité physique peut même baisser de moitié. Pour aider son corps à faire face à cette baisse de régime il est idéal de se conformer à un bon régime alimentaire.

Le régime alimentaire durant la ménopause doit être sain et très riche en fibres
Le régime alimentaire durant la ménopause doit être sain et très riche en fibres

Le régime alimentaire durant la ménopause doit être sain et très riche en fibres car le déclin de la production hormonale amène une baisse de la sérotonine, un neurotransmetteur qui régularise l’appétit. Respectez les 3 trois repas quotidiens et veillez à ce qu’ils soient bien équilibrés. Ne jamais sauter les repas pour éviter les crises de faim et les grignotages incessants. Vous pouvez vous permettre une collation par jour avec une préférence des protéines au menu.

Mangez des fruits et légumes pour gagner de l’énergie. Mangez sain, mangez varié et surtout contrôlez le cholestérol. Pensez à vous hydrater avec au minimum 1,5 L d’eau par jour et ne négligez pas les jus de fruits qui apportent des vitamines.

Ce qu’il faudrait vraiment éviter :

  • Les plats épicés aux piments forts, au poivre
  • Les boissons alcoolisées de distillation
  • Les boissons chaudes contenant de la caféine, de la théine, du cola
  • Les gras saturés (saindoux, suif, beurre « noir »)
  • Les huiles hydrogénées (margarine à base d’huile de palmiste, de coprah)
  • La charcuterie, les viandes rouges (limiter la consommation)
  • Les soupes ou potages déshydratés, les croustilles, les aliments prêts à manger riches en sel
  • Les céréales raffinées (riz blanc, pâtes blanches, pain blanc)
  • Les sucres, sirop de maïs et glucides à indice de glycémie élevé
  • Les produits laitiers industriels

Quelles activités sportives durant la ménopause

Généralement, les personnes âgées doivent se livrer à une activité physique chaque jour
Le maintien physique durant la ménopause est très important

Le maintien physique durant la ménopause est très important car les muscles perdent de leur tonus durant la transition. La femme doit pratiquer le sport de façon très régulière avec des exercices bien adaptés. Les activités qui conviennent bien généralement sont des activités pas trop techniques, pas trop intense et la recommandation générale reste la marche et le footing.

Il faut aussi se tourner vers des activités d’endurance et de loisir tels que le vélo et la natation qui sont des activités à privilégier. Mais aussi un sport comme la danse, le tennis, le golf ou la marche nordique. Et pour garder le corps ferme et tonique, il est bien de pratiquer de petits exercices de musculation. Donc optez pour 3 jours de pratique au minimum et pas pour moins de 30 minutes par séance.

Ménopause et bien-être

Toujours prendre soin de son corps et l’idéal chez la femme. Bien que les activités sportives aident au maintien de la forme, il est cependant indispensable durant la ménopause de bien prendre soin de soi face à la vieillesse de la peau. La ménopause c’est aussi l’apparition des rides, les bouffées de chaleur, des rougeurs, la perte de tonus, les coups de fatigue, le vieillissement de la peau… Il est bien de s’hydrater la peau avec des huiles essentielles, du beurre de karité ou l’huile de cacao pour garder sa fermeté et son élasticité. L’Aloe Vera est aussi très adapté pour ralentir le vieillissement cutané en utilisant son gel au minimum 2 fois par semaine ; faites-vous des gommages et des masques pour illuminer votre teint et retarder l’apparition des rides. Ne négligez pas les massages et les bains aux huiles essentielles, votre corps ne fera que mieux s’en porter.

Santé et ménopause 

A la ménopause, la santé devient plus fragile et les risques de tomber malade augmentent. Il est nécessaire de vous rattacher les soins d’un médecin traitant et de faire des examens de contrôle régulièrement et si possible un bilan médical complet chaque année. La chute des hormones augmentent les risques d’accident cardio vasculaire avec la formation de la graisse ; les risques de diabète aussi sont très présents à cause des envies de sucre et de gras auxquels la femme ménopausée est sujette. la fragilité des os augmente également les risques d’osmose.

Bien que difficile, la ménopause reste tout de même gérable car il s’agit d’un processus progressif. Elle est précédée d’une période plus ou moins longue appelée pré-ménopause (ou péri ménopause). Elle dure quatre ans en moyenne et continue durant les 12 mois qui suivent les dernières règles. Sachez-la prévenir et vous vivrez bien votre ménopause. Optez pour une hygiène de vie de qualité et pensez à vous-même et à votre bien-être afin de bien passer la transition.