Santé

10 gestes du quotidien pour maintenir le cœur en bonne santé

L'huile d'olive est un bon remède contre les maladies cardiovasculaires
10 gestes du quotidien pour maintenir le cœur en bonne santé

Le cœur est l’un des organes les plus importants du corps humain. Chaque partie du corps contribue à son bon fonctionnement certes. Mais si on peut vivre aisément sans rate ou sans appendice par exemple, il est bien évident que ce n’est pas possible sans le cœur. Lorsque ce dernier s’arrête de battre, on déclare la personne morte. Et lorsqu’il est affecté par une maladie, cela affecte d’une manière ou d’une autre l’organisme tout entier. Voilà pourquoi, il est capital d’en prendre soin et cela est possible naturellement grâce à des gestes simples du quotidien.

Choisir une activité physique qui fait travailler le système cardiaque

Faire de l’exercice est capital pour garantir une bonne hygiène de vie. Vous avez le choix entre plusieurs activités que vous pourrez insérer dans votre train train quotidien. Certaines activités physiques ont l’avantage de travailler coeur et le rendre plus tonique. Evidemment comme tous les autres muscles, lorsqu’il est trop sollicité, il pourrait en patir. Pour un coeur solide, les cardiologues recommandent généralement une heure d’exercice par jour. Les sports d’endurance qui ont l’avantage de faire travailler le coeur sont principalement le vélo. la natation ou encore la marche sportive. Vous n’avez désormais que l’embarras du choix.

Modérer le sel dans son alimentation

Il a été prouvé qu’une consommation excessive et régulière de sel peut avoir des répercussions négatives sur l’ensemble du système cardiovasculaire. Une consommation excessive de sodium peut également favoriser l’hypertension artérielle. Il existe en effet un lien direct entre l’excès de sel dans l’alimentation et l’hypertension artérielle puisque les gènes qui contrôlent la pression artérielle sont aussi ceux qui régulent la réabsorption de sel au niveau des reins.
Outre la survenue d’une hypertension artérielle, la consommation importante du sel  est associée à un risque accru de développement d’une hypertrophie ventriculaire gauche et ce, indépendamment des valeurs de pression artérielle. A la fois l’hypertension artérielle et l’hypertrophie ventriculaire gauche sont des causes majeures d’insuffisance cardiaque. Il a dès lors été admis qu’une consommation accrue de sel pourrait bien favoriser le développement d’une insuffisance cardiaque. Des gestes simples pour modérer le sel dans son alimentation? Prenez la peine de gouter les aliments avant de rajouter du sel. Vous pouvez également opter pour l’une des sept alternatives au sel blanc que nous vous proposons.

La marche, vélo, natation, aviron, activités aquatiques, des exercices assis, la danse, machines de conditionnement, et plus
Le vélo est un sport d’endurance qui fait travailler le coeur

Surveillez votre taux de cholestérol

Le cholestérol est un constituant essentiel des membranes cellulaires. Il contribue à leur stabilité et au maintien de leurs structures en formant la bicouche de la membrane. Il rigidifie la membrane car il empêche sa gélification en évitant la cristallisation des acides gras, et diminue la perméabilité membranaire aux molécules hydrosolubles. Une alimentation excessive en acide gras saturés composant les produits d’origine animale, le stress, les prédispositions génétiques, certaines maladies (maladies rénales, hypothyroïdie), la prise de certains médicaments favorisent l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang. Pour cela, il est important de surveiller ces différents éléments autant que faire se peut.

Faites des exercices de relaxation

Au quotidien, les sources de stress ne manquent pas. Tout cela a de nombreuses conséquences sur la santé en général et le coeur tout particulièrement. Pour cela, il est important de pratiquer des activités de relaxation telles que le yoga ou encore la méditation. A cela s’ajoute évidemment une alimentation saine et équilibrée.

Mangez des aliments bons pour le cœur

On entend souvent dire que « Bien manger c’est le début du bonheur ». Mieux encore c’est le début d’une vie en bonne santé. Pour votre coeur privilégiez des aliments sains. Notre liste est loin d’être exhaustive mais vous gagnerez à consommer plus souvent des fruits et légumes, du poisson (riche en oméga 3) ou encore des céréales entières.

Alimentation riche en végétaux pour gérer le diabète
Pour votre coeur privilégiez des aliments sains

Surveillez votre pression artérielle

Les problèmes de tension artérielle sont présents chez de nombreuses personnes. On s’inquiète la plupart du temps en cas d’hypertension mais l’hypotension n’est pas non plus une bonne chose. Dans le cas de l’hypertension en particulier, elle est la cause principale des accidents vasculaires cérébraux. A titre indicatif, voici quelques chiffres. Entre 120 et 129, on parle de pression artérielle normale, entre 130 et 139, normale élevée et à partir de 140, on parle d’hypertension. Dans le cas particulier où vous êtes génétiquement pré disposés à souffrir d’hypertension, prenez soin de surveiller de près votre tension artérielle.

Surveillez votre consommation de sucre

Le sucre industriel sous toutes ses variétés est pauvre en minéraux et en vitamines à cause du processus de raffinage.  De nombreux maux gastriques tels que la constipation, certaines affections du colon, les mycoses comme le candida albicans peuvent être liés à la consommation excessive de sucre. Aucun lien direct n’a cependant été établi entre le sucre et les maladies cardio-vasculaires ou l’hypertension ou l’AVC mais la consommation abusive de sucre favorise de façon certaine ces maladies via la prise de poids en général. Aussi, nous vous recommandons de limiter autant que faire se peut la consommation du sucre blanc. Optez plutôt pour ces alternatives qui vous ont l’avantage de substituer le goût du sucre sans les conséquences.

Faire la différence entre le bon et le mauvais gras

Le cholestérol est produit, en partie, par le foie et grâce aux HDL et LDL assure la régulation de sa proportion sanguine. Les High Density Lipoproteins (HDL) récupèrent le cholestérol en excès et le ramènent au foie où il est transformé avant d’être éliminé : le cholestérol-HDL est le « bon » cholestérol. Les Low Density Lipoproteins (LDL), transportent le cholestérol du foie vers toutes les cellules. Quand les LDL fonctionnent mal ou sont en excès, le taux de cholestérol dans le sang augmente. Par conséquent, le cholestérol s’accumule sur les parois et forme des plaques qui peu à peu bouchent les artères, ce qui pourrait accroître le risque de maladies cardiovasculaires. C’est pour cette raison que le cholestérol-LDL est surnommé le « mauvais » cholestérol. Pour l’éviter, consommer les aliments riches en antioxydants est important, mais il faut que cela s’accompagne de la limitation, la diminution, de la consommation des acides gras saturés. Ces derniers entrainent la hausse du cholestérol, notamment le cholestérol LDL. Ils proviennent du beurre, des aliments d’origine animale (viandes, œufs, fromages, lait entier), mais aussi des viennoiseries (pain au chocolat, pain au lait, pain aux raisins, croissant …) et pâtisseries, ainsi que les biscuits, les plats cuisinés, etc.

Eviter la cigarette

La cigarette est l’un des rares produits où le fabricant est contraint de mentionner les dangers liés à sa consommation du sur la santé. Entre autres, la prise du tabac diminue le taux des transporteurs DHL dans le sangCe qui entraine irrémédiablement l’augmentation du taux de cholestérol dans le sang avec toutes les conséquences que nous savons sur le coeur. Il ne s’agit pas seulement de ne pas fumer mais aussi d’éviter autant que faire se peut tous lieux où l’on consomme du tabac.

Quelques conseils pour arrêter la consommation de la cigarette et se maintenir en bonne santé
La cigarette est l’un des rares produits où le fabricant est contraint de mentionner les dangers liés à sa consommation du sur la santé

Ne négligez pas le bilan de santé

Pourquoi faire un bilan de santé? Cette question peut trouver une multitude de réponses. Mais la plus évidente, il vaut mieux prévenir que guérir. Sachez que plus tôt une maladie cardiaque est détectée, plus vite on peut la traiter et en limiter les effets. Pensez y avant d’annuler votre bilan de santé annuel pour raison de manque de temps et ou d’argent. Encore une fois la santé n’a pas de prix.

Toutes les recommandations que nous vous faisons dans cet article ne sont pas contraignantes et elles ont l’avantage de vous maintenir naturellement en bonne santé. Le cœur est un élément central de l’organisme. Ne négligez pas son entretien. Et même si le premier acteur de cet entretien reste vous même, consulter même à titre préventif un médecin vous permet de détecter et de soigner au plus tôt d’éventuelles maladies cardiaques. Si vous avez d’autres questions ou suggestions sur le sujet, nous nous ferons un plaisir de vous répondre en commentaires.