Mille et une raisons de consommer de la patate douce

Mille et une raisons de consommer de la patate douce

Mille et une raisons de consommer de la patate douce

La patate douce est une plante des régions tropicales et subtropicales. Elle est très répandue sur les continents tels que : l’Afrique, l’Asie et l’Amérique. Elle a pour nom scientifique “Ipomoea batatas” et fait partie de la famille des “convolvulacées”. On distingue plusieurs variétés en fonction de la couleur (blanche, jaune, orange ou pourpre) de la pelure et de la chair. Ce tubercule souvent présent dans notre assiette apporte des nutriments qui sont indispensables et complémentaires à notre alimentation. Nous évoquerons en détails dans cet article son caractère nutritif.

La patate douce dispose d’un pouvoir antioxydant naturel élevé
Cet aliment ne se démarque pas seulement par son goût sucré et savoureux mais aussi par sa contribution à la défense immunitaire de l’organisme. Cette spécificité est possible grâce à la présence de substances telles que : Anthocyanines, caroténoïdes, et des composés phénoliques.
Les Anthocyanines (présentent chez la patate douce pourpre) tout comme les caroténoïdes sont des composés ayant des propriétés antioxydantes, c’est-à-dire qu’ils sont capables de neutraliser les radicaux libres du corps. La consommation de la patate douce permettra de réduire le risque de souffrir de plusieurs maladies cancérigènes, comme le cancer de la prostate, le cancer de la vésicule biliaire, et le cancer du rein.
Les composés phénoliques ont également une activité antioxydante qui peut jouer le rôle de protecteur contre les maladies cardiovasculaires et dégénératives ou amoindrir le risque d’un accident cardiovasculaire. Ce dernier est possible grâce à son action réductrice de l’oxydation du mauvais cholestérol (LDL). Selon une étude, ce sont les feuilles de patate douce qui contiendraient le plus de composés phénoliques, par rapport à la pelure et la chair.

Une excellente source de vitamines

Vitamine A
En réalité, la patate douce est plutôt riche en bêta-carotène, un précurseur de vitamine A, souvent considéré ou désigné comme provitamine A. Cette substance consommée à travers la patate douce est transformée, ou synthétisée par le foie en vitamine A lorsque, l’organisme en ressent le besoin. Cette substance si précieuse peut couvrir à peu près la moitié des besoins quotidiens en vitamine A, que peuvent avoir les enfants. Une consommation régulière des patates douces cuites augmenterait le taux de vitamine A chez les enfants ainsi que chez des personnes souffrant de carence en ce même vitamine. Cet aliment peut donc être utilisé dans la lutte contre la malnutrition et pour prévenir une carence en vitamine A.
La vitamine A est également présente dans d’autres aliments comme le manioc jaune, la carotte. Elle contribue à la croissance des os et des dents et favorise une bonne vision. Elle permet d’avoir une meilleure santé cutanée en protégeant la peau contre des infections. Elle peut être aussi à l’origine du ralentissement de la détérioration de la fonction cognitive.

Les vitamines B
Les vitamines B (B6, B5, B2) sont essentielles à la santé de la peau et des muqueuses, à la production d’énergie, la formation des globules rouges et au fonctionnement du système nerveux.

La Vitamine B6
La vitamine B6 encore appelée pyridoxine, joue un rôle important dans l’équilibre psychique en agissant, notamment, sur les neurotransmetteurs, qui sont des médiateurs de l’humeur, (sérotonine, mélatonine, dopamine). Elle agit donc sur l’humeur en termes de motivation et contribue également à la formation des globules rouges.
La vitamine B6 joue un rôle prépondérant dans le bon fonctionnement du système immunitaire de l’organisme. Elle permet de réguler le taux de glucose dans le sang et d’intervenir dans le processus de métabolisme des protéines.

La vitamine B5
Elle participe à la régulation des neurotransmetteurs, des hormones stéroïdiennes et des glandes surrénales. Elle contribue à la formation des tissus de la peau, des muqueuses et de l’hémoglobine. Elle est aussi indispensable à la production de l’énergie.

La Vitamine B2
La vitamine B2 présente dans la patate douce contribue à la production énergétique de l’organisme et surtout au métabolisme des glucides, lipides et protéines. La patate douce est composée d’une bonne quantité de glucides (d’où son goût sucré) environ 20%, et de faibles pourcentages de lipides et de protéines qui lui confèrent un caractère énergétique. Notons également que la patate douce est un aliment énergétique avec une valeur calorique d’environ 157 calories pour une patate douce de 175g, cuite, pelée après cuisson.
Elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, ainsi qu’à la formation des globules rouges (cellules du système immunitaire).

On distingue plusieurs variétés en fonction de la couleur (blanche, jaune, orange ou pourpre) de la pelure et de la chair

On distingue plusieurs variétés de patate douce en fonction de la couleur de la pelure et de la chair

La Vitamine C
Cette vitamine est précieuse pour l’organisme car elle lui permet de stimuler les défenses naturelles et immunitaires. La vitamine C (acide ascorbique) est contenue dans la patate douce et contribue à la santé osseuse, des cartilages, des dents et gencives. Elle permet de protéger l’organisme des infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.
A part les vitamines, cet aliment délicieux regorge de quelques minéraux, tels que : le cuivre et le manganèse, qui tous sont essentiels à l’organisme.

Le cuivre
Ce minéral est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et de la protéine servant à structurer et à réparer des tissus. Il rentre aussi dans la composition de plusieurs enzymes qui luttent contre les radicaux libres (des molécules chimiques instables produites en faible quantité par l’organisme et qui provoquent le vieillissement des cellules) qui sont donc néfastes pour l’organisme.

Le manganèse
La patate douce contient un autre sel minéral, le manganèse. Ce dernier de prévenir les dommages causés par les radicaux libres dans le corps. Il intervient à l’aide d’autres enzymes dans des processus biochimiques essentiels au bon fonctionnement de l’organisme.

Plus digeste grâce en sa contenance en fibre alimentaire
Une patate douce de 175 g contiendrait environ 3% de fibre alimentaire. Lorsque l’on consomme environ 2 à 3 patates douces, le taux de fibre alimentaire journalier recommandé est atteint. En consommant cet aliment vous apportez un supplément alimentaire à votre alimentation qui vous évite la constipation.

Quelques recettes
La patate douce est un aliment qui peut être consommé sous divers forme : bouillie, braisée, sous forme de purée, ou frite. Elle est adaptée à toutes les formes de cuissons que celles de la pomme de terre.
La patate douce peut être utilisée comme ingrédient dans la préparation des sauces d’accompagnements (d’arachides ou le mafé, de tomates …). Elle peut intervenir dans une recette pour ragout ou toujours comme ingrédient pour le plat de couscous.
Comme toujours en cuisine, il y va d’un peu d’inspiration et de cohérence pour mettre au point son plat alors n’hésitez pas à concocter le vôtre. Découvrez d’autres recettes à base de patate douce.

La patate douce peut se montrer très nutritive en fonction de la variété. Elle peut combler une carence de vitamine, tout comme apporter un supplément d’antioxydants nécessaire au système immunitaire de l’organisme.
Comme toujours, assurez-vous de vous procurer les aliments provenant de l’agriculture biologique ou de votre potager bio.