Dans L'assiette

Les astuces de la cuisinière

Les astuces de la cuisinière
Les astuces de la cuisinière

Cuisiner n’est pas une tâche facile. Les amoureux de la chose vous diront que c’est plaisant mais jamais facile. Et pour cause : cuisiner nécessite un apprentissage quotidien. Les condiments, les plantes aromatiques, les épices ont le don de relever agréablement les mets pour peu que la cuisinière sache en faire un usage astucieux. Voici donc pour vous quelques astuces pour sublimer vos plats  tout en consommant des produits à forte action thérapeutique. Cet article nous l’espérons vous permettra si ce n’est déjà le cas d’acquérir ce qu’on appelle dans le jargon culinaire « le coup de main du cuisinier ».

Faites du citron votre arme secrète

Dans notre article intitulé « 12 raisons qui vous feront boire de l’eau tiède citronnée tous les matins », nous avons parcouru ensemble les propriétés bienfaisantes du citron. En cuisine, le citron peut vous être utile de bien de façons. Par exemple, avant d’assaisonner de la viande, pensez à la frotter avec du citron. Elle est plus ferme et beaucoup plus savoureuse. Egalement pour vos salades de fruits, le citron est très efficace pour empêcher les autres fruits de noircir. Idem pour l’avocat. Et si vous en achetez en grande quantité, pensez à les plonger dans de l’eau fraiche. Ainsi, ils se conservent plus longtemps. Pour conserver un citron entamé, il vous suffit de le recouvrir d’un verre retourné.

A propos des légumes

Les légumes, c’est bon pour la santé. On ne le dira jamais assez. En cuisine, il y a une infinité de façons de les cuisiner. Voici quelques ficelles à ce propos.

  • L’aubergine a la particularité d’emmagasiner trop de gras à la cuisson. Si vous décidez de les poêler, pensez à passer vos morceaux d’aubergine dans du blanc d’œuf pour pallier à la rétention de matières grasses.
  • Il est préférable de gratter les carottes plutôt que de les éplucher puisque les vitamines essentielles se trouvent à la surface.
  • Les légumes verts (épinard, poireau, chou, brocoli…) ne doivent pas être couverts pendant la cuisson si vous souhaitez qu’ils gardent une belle coloration et surtout toutes leurs vitamines. Il est également préférable de les cuire dans une petite quantité d’eau.

Pour faire cuire plusieurs légumes en même temps, vous pouvez les emballer chacun dans du papier aluminium. Et si vous souhaitez récupérer des légumes qui ont malencontreusement brûlé, faites les revenir dans de l’eau préalablement bouillie et aromatisée au thym ou à l’estragon.

Reconnaitre du poisson frais

Le poisson lorsqu’il n’est pas frais peut être réellement toxique pour l’organisme sans compter que le résultat de votre cuisine pourrait en pâtir. Aussi est-il primordial de savoir reconnaitre du poisson frais pour éviter de se faire entourlouper au marché. Un poisson frais a la pupille des yeux noire et brillante. Un liquide gélatineux lui recouvre les écailles et surtout il ne sent pas l’ammoniaque. Pour venir à bout de l’odeur du poisson dans vos mains ou sur votre vaisselle, utilisez de l’eau tiède très salée pour les laver.

La cuisson des œufs

Aliment du quotidien, très riche en vitamines, protéines et oligo-éléments, l’œuf se cuisine de nombreuses façons. Mais pour votre santé, le plus important n’est pas la façon de cuisiner l’œuf mais la qualité de ce que vous consommez dans ce cas précis les œufs frais. Pour reconnaitre des œufs frais, il vous suffit de les plonger dans de l’eau fraiche très salée. S’il tombe au fond et y reste, vous pouvez le consommer. Dans le cas contraire, évitez de le consommer en particulier si l’œuf remonte totalement à la surface. Très souvent en voulant faire des œufs durs, il arrive que la coquille casse avant la cuisson. Si cela vous arrive désormais, pensez à rajouter immédiatement du vinaigre dans l’eau pour stabiliser le blanc et éviter que l’œuf ne s’éparpille dans l’eau. Vous avez souvent du mal à séparer le jaune du blanc pour réaliser vos recettes ? Essayez de casser l’œuf au dessus d’un entonnoir. Sans difficultés le jaune reste dans l’entonnoir.

Consommez le bon chocolat

Au nombre des « 10 éléments qui réduisent le risque ce cancer et d’AVC », nous vous avons cité le chocolat noir également recommandé par notre spécialiste du diabète, le docteur Sheri Colberg Ochs pour ses propriétés anti-inflammatoires. Sachez à présent que pour une conservation optimale, il est préférable de conserver le chocolat dans une température variant entre 17 et 20 degrés. Si vous le faites fondre, vous pouvez le parfumer avec des bâtons de cannelle ou du zeste de citron.

Astuces pâtissières

Branche de l’art culinaire tout à fait à part, la pâtisserie nécessite beaucoup plus de  méticulosité que la cuisine proprement dite. Cependant il n’est pas impossible d’être à la fois bonne cuisinière et pâtissière. Ces petits conseils nous l’espérons vous aideront à mieux réussir vos pâtisseries maison. Dans notre article intitulé « le sucre cette drogue insoupçonnée », nous vous recommandions de diminuer autant que faire se peut votre apport en sucre journalier. Pour vous aider, nous vous recommandons d’opter pour les pâtisseries à base de fruits. Pendant la cuisson ajoutez-y une pincée de bicarbonate de soude. Cela permettra aux fruits de sortir tout leur fructose et sucrer naturellement votre pâtisserie. Pour reconnaitre un gâteau cuit à point, il suffit de le piquer avec une lame de couteau. Si la lame ressort sèche, votre gâteau est cuit. La farine de blé a la fâcheuse tendance de s’imprégner des odeurs. Pour la conserver veillez donc à l’isoler dans une boîte ou un bocal hermétique.

Faites place à la diététique

La tendance actuelle dénote d’une surconsommation de viande, de sucre et autres substances nuisibles à l’organisme dans le monde. Evitez ces excès à votre table. Prenez l’habitude de cuisiner pour éloigner vous et vos proches des fameux fast-foods et chaînes de restauration de masse. Ce sont de véritables usines d’aliénation du goût. Pour la qualité de vos plats évitez les aliments pré conditionnés tels que les légumes en conserves. Evitez l’alimentation rapide (grignoter, manger en un temps record sans mâcher et parfois debout). Non seulement vous perdez le goût des aliments mais en plus, vous aurez tendance à vous orienter vers les choses trop sucrées, et les croustillants artificiels. Optez plutôt pour les fruits et légumes majoritairement. Ayez constamment à l’esprit cette célèbre citation « il faut manger pour vivre et non vivre pour manger ».

L’univers culinaire regorge de secrets encore inexplorés. Nous espérons que ces quelques uns partagés avec vous feront de vous un (e) meilleur (e) cuisinier (e). Pour votre santé et  la qualité de vos plats préférez toujours les produits bio et frais.