Dans L'assiette

Huit raisons de consommer le chou

Huit raisons de consommer le chou
Huit raisons de consommer le chou

Après l’aubergine, nous nous intéressons à un autre légume incontournable dans le traditionnel plat de riz sénégalais : le chou. Ce légume volumineux est aussi bien consommé en Afrique que partout dans le monde. On lui reconnaît de nombreuses vertus thérapeutiques. Le célèbre auteur Caton l’ancien dans son traité de l’agriculture parlait du chou en ces termes : « Si dans un banquet tu veux boire et manger beaucoup et avec plaisir, prends avant le repas du chou, autant qu’il te plaît, avec du vinaigre, et de même, après le repas, prends-en environ 5 feuilles; tu seras comme si tu n’avais rien mangé, et pourras boire autant que tu veux ». C’est dire les nombreuses vertus de ce légume d’exception pour l’organisme. Pour ceux qui rechignent encore à consommer le chou, nous espérons vous faire changer d’avis après cet article.

Propriétés nutritionnelles du chou

On distingue plusieurs variétés de chou à savoir le chou pommé, le chou-fleur, le brocoli, le chou-rave et les choux de Bruxelles. Malgré leur apparente diversité, ils sont issus d’une même famille de plantes et possèdent pratiquement les mêmes substances nutritives. Modérément antioxydant, le chou est surtout une très bonne source de vitamines. On distingue spécifiquement la vitamine K, la vitamine C et deux vitamines du complexe B que sont les vitamines B1 et B6. Le chou est également reconnu comme étant une bonne source de fer et de manganèse deux minéraux essentiels pour le bon fonctionnement de l’organisme. En revanche, le chou est relativement pauvre en substances énergétiques, ce qui en fait un aliment recommandé pour les personnes qui souhaitent perdre du poids.

Un allié pour vos régimes minceur

100g de chou ne contiennent que 22 calories, c’est dire à quel point cet aliment est recommandé aux personnes qui souffrent de surpoids et qui suivent un régime amincissant. Par ailleurs, le chou contribue à la régulation du métabolisme du sucre et des graisses au sein de l’organisme. Pour réaliser des menus minceur savoureux, pensez à l’associer à d’autres légumes tels que le haricot vert ou encore la carotte. Une autre raison de faire du chou votre allié minceur ? Sa teneur en fibre favorise la satiété mais pas que.

Le chou pour faciliter le transit intestinal

La teneur en fibres du chou en fait un aliment très digeste et particulièrement recommandé aussi bien pour venir à bout de constipations légères que pour divers autres problèmes de transit. Rappelons que la consommation des fruits et légumes de façon générale contribue au bon maintien de la flore intestinale.

Un légume anti cancer

Des études scientifiques réalisées en 2010 ont mis en évidence une substance contenue dans le chou qui permet de prévenir certains cancers. Il s’agit de l’indole-3-carbinol. Cette substance permet par ailleurs de lutter contre la prolifération de cellules cancéreuses. Ainsi, la consommation du chou est bénéfique également pour les personnes souffrant de cancers du foie, du colon du sein ou d’un cancer des poumons. La consommation du chou est également recommandée aux personnes exposées à des radiations minimes grâce à la molécule DIM (3,3’-diindolylméthane) qu’elle contient.

Le chou pour réduire le risque d’ostéoporose

Grâce à sa teneur en vitamine K, la consommation du chou est recommandée aux seniors afin de renforcer le tissu osseux et réduire considérablement le risque de fractures dû à l’ostéoporose. De plus la consommation des fruits et légumes en général et du chou en particulier convient pour s’assurer un régime alimentaire de bonne qualité critère indispensable pour bien vieillir.

Un décongestionnant naturel

Le chou agit comme décongestionnant au niveau de nombreux organes du corps. Il favorise notamment une bonne circulation sanguine et a un effet épuratif sur le foie. A ce titre, sa consommation est recommandée aux personnes souffrant de maladies cardiaques et hépatiques. Puisque le chou de manière générale contribue à l’élimination des toxines au sein de l’organisme, n’hésitez pas à en faire un allié si vous souffrez d’affections telles que la grippe ou encore les colites.

Les remèdes de grand-mère à base de chou

Pour soigner des douleurs rhumatismales, appliquez sur les articulations douloureuses une feuille de chou réduite en purée et protégez avec une bande jusqu’à obtenir un soulagement. Pour soigner les crevasses par exemple, grand-mère utilisait des feuilles de chou imbibées d’huile d’olive appliquées aux zones crevassées. Et pour soigner les maux de gorge et de poitrine telles que l’angine, la sinusite ou encore le rhume, vous pouvez appliquer en cataplasme la feuille de chou sur la gorge ou la poitrine.

Autres propriétés

En dehors des propriétés sus citées, on attribue au chou des vertus d’aide mémoire à l’image d’autres légumes crucifères tels que le navet ou encore le brocoli. La lutéine contenue dans le chou est également un nutriment essentiel pour le système oculaire. Consommer du chou serait donc bénéfique pour la vision et tout particulièrement pour prévenir la dégénérescence oculaire et plus précisément la cataracte.

Précautions d’usage et contre indications

Le chou est indéniablement un légume aux multiples bienfaits. Cela dit, il peut être déconseillé dans certains cas et pour bénéficier de ses vertus, des précautions d’usage s’imposent. Il faut notamment s’assurer de consommer des choux issus de l’agriculture bio. Pour les personnes sous traitement anticoagulant, il est impératif d’éliminer le temps du traitement le chou de votre régime alimentaire à cause de la vitamine K contenu dans ce légume. Toutefois, vous pouvez consulter votre médecin pour savoir dans quelle mesure en consommer. Pour les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable, il n’est pas exclu qu’ils développent une intolérance aux légumes tels que le chou et ses variétés.
Comme vous pouvez le constater, plus qu’un légume, le chou est un aliment médicament. Si vous n’êtes pas concernés par les contre indications mentionnées ci dessus, n’hésitez pas à en consommer. Ce ne sont pas les recettes autour du chou qui manquent.