Beauté

Epilation : bonne ou mauvaise pratique ?

Le Karité est un véritable soin complet pour le visage
Epilation : bonne ou mauvaise pratique ?

En cette période de l’année où il fait relativement chaud, la plage et les lieux de détente sont privilégiés de nombreuses personnes. L’été est synonyme de vacances pour beaucoup. Cela dit, s’afficher à la plage avec des poils qui dépassent de partout n’est pas vraiment tendance. Pire encore, pour de nombreuses personnes, cela dénote d’un manque d’hygiène certain. Mais il nous faut garder à l’esprit que si le corps dispose naturellement d’un système pileux ce n’est pas sans raison. Pour cela, nous détaillons pour vous dans cet article, le fonctionnement du système pileux avant d’analyser la question de la nécessite de s’épiler et les différentes méthodes qui existent.

Fonctionnement du système pileux
On entend par pilosité ou système pileux, l’ensemble du corps recouvert soit par des poils, soit par des cheveux, soit par de la barbe ou du duvet. Ainsi, en dehors de la plante des pieds et de la paume des mains, la pilosité concerne l’ensemble du corps mais à des degrés différents. La pilosité peut être faible, normale ou excessive. Dans ce dernier cas on parle alors d’hyperpilosité. Il faut remarquer que les zones à forte pilosité varient en fonction du genre. Généralement, chez les hommes, il s’agit de la plupart du temps des organes sexuels, des aisselles, du torse et du visage. Chez les femmes en revanche, si on remarque également une pilosité au niveau des organes sexuelles et des aisselles comme les hommes, ce sont plutôt sur le crane (les cheveux) que la pilosité est remarquablement développée si bien évidemment la femme décide de laisser pousser. La naissance et la croissance des poils sur tout le corps est un processus en plusieurs étapes et est influencé par de nombreux facteurs dont :

  • L’âge
  • Le patrimoine génétique
  • Le climat
  • L’état de santé
  • L’hygiène de vie

Les raisons de s’épiler sont variables d’un individu à un autre. On peut recourir à l’épilation pour des raisons esthétiques, sociales, religieuses hygiénistes… Mais parfois, l’épilation est plus qu’un choix, une nécessite. C’est le cas des personnes souffrant d’hyperpilosité ou qui pour en raison d’une maladie doivent épiler la zone à soigner. Quoi qu’il en soit, si vous procédez à l’épilation par choix, gardez à l’esprit que chaque processus du corps humain et donc la pilosité existe pour une raison. Alors pas la peine de raser presque tous ses sourcils juste pour faire beau. Il faut dans chaque cas d’épilation, de chaque partie du corps trouver la juste mesure. Ce qui nous conduit aux régions du corps qui nécessitent souvent une épilation.

Quelles parties du corps à épiler ?
Les parties du corps qui sont souvent soumises à l’épilation sont principalement les aisselles, les jambes, le maillot, le visage, le torse et le dos. Les aisselles en particulier sont les zones les plus épilées non seulement pour l’effet de mode mais aussi pour un souci d’hygiène. Quelque soit la zone à épiler, il existe plusieurs modes d’épilation.

Différentes techniques d’épilation
Plusieurs méthodes d’épilation existent. Chacune d’elles présente des avantages et des inconvénients et il ne tient qu’à vous de trouver celle qui vous convient. On ne présente plus la méthode traditionnelle du rasage pratique et économique qui a contrario n’est pas forcement très efficace. En effet, les poils reviennent deux ou trois jours plus tard parfois plus drus. Quant à la crème dépilatoire, elle a l’avantage d’être rapide et relativement efficace mais les produits chimiques qui entrent dans la composition de ces crèmes ne sont pas forcement ce qu’il y a de mieux pour la peau. Il reste également les méthodes d’épilation à la cire, l’usage de l’épilateur qui restent douloureux même si le résultat plus net dure plus longtemps. Pour finir remarquons qu’il existe la solution radicale de l’épilation définitive où la quasi totalité des poils est éliminée mais qui pose évidemment des contraintes médicales. Quelque soit la méthode choisie, gardez à l’esprit que l’épilation n’est pas sans risques.

Risques, précautions et contre indications
Quelque soit la méthode choisie, l’épilation n’est pas toujours sans risques. Pour les méthodes sophistiquées telles que l’épilation à l’électrolyse il est préférable de demander l’avis d’un dermatologue. Pour les personnes souffrant de troubles circulatoires, de troubles respiratoires, d’allergie et pour les femmes enceintes, l’épilation à la cire est fortement déconseillée. Pour ces dernières en particulier, il est préférable de demander l’avis d’un médecin quelque soit la méthode choisie. Il en est de même pour les personnes souffrant de problèmes de peau ou d’une déficience du système immunitaire
Que vous soyez chez vous ou dans un centre de beauté, plusieurs règles sont de rigueur quand on veut procéder à une épilation :

  • Avant l’épilation assurez-vous que la zone épilée est saine, propre et qu’elle n’est pas particulièrement irritée
  • Après l’épilation, prenez soin de bien hydrater la peau
  • Assurez vous de l’hygiène des outils utilisés
  • Respecter les consignes mentionnées sur les produits utilisés

L’épilation est devenue une pratique courante. Pour la gente féminine tout particulièrement c’est devenu une préoccupation constante. Attention cependant à ne pas en abuser puisque d’une façon ou d’une autre les poils nous protègent. Les méthodes d’épilation sont diverses et variées. Il ne tient qu’à vous de trouver celle qui vous convient et qui ne met pas en danger votre santé. Vous avez également le choix de le faire à domicile ou de recourir à des spécialistes. N’hésitez pas à partager avec nous en commentaires vos avis questions et suggestions sur le sujet.